pub

Diplomatie

Deux Togolais s’imprègnent des mécanismes de financement des projets en Egypte

L’Ambassade  d’Egypte à Lomé a offert à  Mme BODJOLLE-KAPSA Esso-N’wa et M. ABETE Kibalou,  tous  agents du ministère togolais de l’Economie et des Fi...

25-06-2019 Diplomatie

Lire la suite

Politique

La CENI a rendu publics les résultats provisoires du scrutin communal

La Commission Electorale Nationale Indépendante  (CENI) a publié le vendredi 5 juillet, les résultats provisoires de l’élection des conseillers munici...

09-07-2019 Politique

Lire la suite
  1. Société
  2. Sport
  3. Culture
  4. Economie
  5. Finance
next
prev

Le laxisme du personnel soignant du CHU Sylvanus Olympio devient très inquiétant. L’indisponibilité des médecins ou surveillants  de garde entraine des dommages et parfois des pertes en vies humaines. 

Il est parfois très difficile voire  impossible de se faire assister pendant les nuits par les agents de santé au CHU Sylvanus Olympio. Les patients hospitalisés  n’ont  d’autre  solution que de se  remettre  dans  les mains de Dieu pour une guérison miraculeuse.

Nombreux sont ces patients qui voient leur état de santé se détériorer les nuits mais par faute d’assistance,  rendent malheureusement l’âme.  Et pourtant, il y a toujours des médecins qui sont programmés à être de garde. Dans la nuit du  jeudi 5 juillet, aux environs de 20h, notre équipe de reportage a  fait un tour au CHU Sylvanus Olympio pour constater toute la souffrance des malades hospitalisés.

Au service de la médecine, le cas était aberrant. Certains  malades sous sérum, ont vu  leur sang  remonter les tuyaux lors de ces  perfusions ;  d’autres ont leur main  enflée   à cause de l’absence des agents de santé  qui devraient en principe les surveiller. Certains accompagnateurs des patients n’arrivent pas à retenir leurs larmes  puisque leur  patient souffre sans être assisté.

Où  vont ces médecins de garde?

Difficile de trouver une réponse à cette question.  Mais le constat est clair, la salle de garde est toujours vide. Le soi-disant numéro « vert »,  le 90551717, laissé à la disposition  des patients en cas d’urgence les nuits n’a jamais été  fonctionnel.

Selon une patiente qui est dans sa 2ème semaine dans cet hôpital, « c’est une habitude dans ce  CHU. Les surveillants   sont introuvables les nuits. On ne sait où ils vont. Nous sommes abandonnés et certains meurent dans ces conditions»,  a-t-elle laissé  entendre.

On se rappelle qu’en 2013, l’Association des usagers du service public togolais (AUSEP)  avait soumis un projet  au  Ministère de la santé dans le but d’installer  des kiosques dans les trois CHU du Togo afin de recueillir les plaintes des usagers, produire un rapport trimestriel afin de dissuader et réduire les comportements répréhensibles des   agents de santé,  mais ce projet n’a jamais vu le jour, par manque  de volonté  politique.    Les dérives et  les négligences ont toujours droit de cité dans les centres de santé publics, malgré le serment d’Hippocrate.

Certains agents mécontents, justifient leur laxisme à titre de représailles  au  système de contractualisation que le gouvernement est  en train de  mettre en œuvre dans ces centres de santé. 

Il urge  que le gouvernement  soit un peu plus regardant dans le domaine de la santé car aucun pays  ne peut se développer quand  ses habitants ne peuvent même pas avoir accès aux soins de santé primaires ou si ses bras valides seront perdus par négligence des agents de santé.

Eyram AKAKPO

                                                                                               

 

A lire aussi

L’examen du Brevet de technicien supérieur a démarré ce 08 J…

09-07-2019 Education

L’examen du Brevet de Technicien Supérieur (BTS) a démarré ce lundi 8 juillet sur toute l’étendue du territoire  national. A Lomé, le ministre de l’Enseignement technique, de la formation et...

Des chirurgiens de l'Afrique francophone vont renforcer les …

10-04-2019 Santé

La fondation AO  Alliance  organise une formation du personnel du bloc opératoire du Togo du 10 au 12 avril prochains. En vue de mieux assurer une formation de qualité et de...

L’Egypte veut accélérer la mise en vigueur du projet de pro…

22-03-2019 Santé

Le Président Abdel Fattah Al-Sissi a tenu  ce 22 Mars une réunion avec le Premier ministre, Dr Moustafa Madbouli, la ministre de la Santé, Dr Hala Zayed, le ministre des...

Un hôpital de référence au Togo dans les mois à venir

15-02-2019 Santé

Vers la fin du calvaire pour les patients togolais? Après plus de 52 ans de gouvernance sans soins adéquats, ni d’hôpital digne de nom,  ou certains togolais parfois sont obligés...