pub

Diplomatie

Deux Togolais s’imprègnent des mécanismes de financement des projets en Egypte

L’Ambassade  d’Egypte à Lomé a offert à  Mme BODJOLLE-KAPSA Esso-N’wa et M. ABETE Kibalou,  tous  agents du ministère togolais de l’Economie et des Fi...

25-06-2019 Diplomatie

Lire la suite
  1. Société
  2. Sport
  3. Culture
  4. Economie
  5. Finance
next
prev

Le 1er décembre de chaque année est célébrée la journée mondiale de lutte contre le Sida. Compte tenu de l'événement, l'ONUSIDA, le Conseil national de lutte contre le Sida (CNLS) et le Programme National de Lutte contre le Sida (PNLS) étaient devant la presse ce 26 novembre 2018 au siège du Conseil National de Lutte contre le Sida pour revenir sur l'événement et dérouler le programme des activités.

 Le lancement officiel de cette journée se fera à Tohoun, chef-lieu de la préfecture du Moyen-mono dans la région des plateaux. Durant l'événement, les organisateurs reviendront sur le bilan de la riposte au VIH  au Togo  et une présentation de la situation épidémiologique, aux progrès réalisés ici au Togo et à la présentation du contexte international de la lutte contre le Sida. La Journée Mondiale de lutte contre le Sida est l'occasion de commémorer ceux et celles qui nous ont quitté le monde  par cette maladie et sensibiliser le public au Sida et à la pandémie du virus du VIH. Cette journée nous rappelle  que l'infection au VIH reste d'actualité et de revenir sur les mesures de prévention. Raison pour laquelle pour cette 30ème édition, le thème choisi est :"connais ton statut ". Dans son interview, le Pr. Vincent Pitché,  Coordonnateur national du Conseil National de Lutte contre le Sida (CNLS) est revenu sur le sujet: " Connais ton statut, c'est pour mettre l'accent sur le fait que les gens doivent se dépister et connaître leur statut sérologique. C'est très important parce qu’en matière de prévention, le dépistage constitue le lien entre la prévention et le traitement. On sait que par exemple, connaître le statut, soit il est négatif donc il faut tout faire prendre des mesures pour le rester et quand c'est positif, il faut suivre le traitement en prenant des médicaments antirétroviraux pour sa  propre santé d'abord mais aussi pour éviter de transmettre le virus. C'est pourquoi cette année, il est très important pour nous de mettre l'accent sur le dépistage et donc le thème choisi. ", a-t-il précisé.

Sur le plan mondial, 36,9 millions de personnes vivent avec le VIH et les deux tiers de ces personnes vivent en Afrique subsaharienne.  Près de 22 millions de personnes infectées à travers le monde sont sous traitements antirétroviraux. Ici au Togo, la prévalence dans la population togolaise est estimée à 2,5% en 2013. Selon les estimations de 2017, la prévalence serait de 2,1%. Au Togo, le gros problème de l'épidémie reste la vulnérabilité de la femme et des enfants. Elle est deux fois plus élevée chez la femme  avec un taux de 3,1% et chez l'homme, 1,7%.

Durant la journée, des caravanes et campagnes de dépistages seront organisées et 300 000 préservatifs masculins contre 30 000 préservatifs féminins seront distribués. La sensibilisation sera concentrée dans les régions de santé Lomé-Commune, Maritime et Plateaux qui concentrent 75% des personnes vivant avec le VIH au Togo.

Rappelons que la conférence de presse a connu la présence du Représentant de l’ONUSIDA au Togo, Dr Christian MOUALA.

 

Désiré Agbémégno

A lire aussi

Des chirurgiens de l'Afrique francophone vont renforcer les …

10-04-2019 Santé

La fondation AO  Alliance  organise une formation du personnel du bloc opératoire du Togo du 10 au 12 avril prochains. En vue de mieux assurer une formation de qualité et de...

L’Egypte veut accélérer la mise en vigueur du projet de pro…

22-03-2019 Santé

Le Président Abdel Fattah Al-Sissi a tenu  ce 22 Mars une réunion avec le Premier ministre, Dr Moustafa Madbouli, la ministre de la Santé, Dr Hala Zayed, le ministre des...

Un hôpital de référence au Togo dans les mois à venir

15-02-2019 Santé

Vers la fin du calvaire pour les patients togolais? Après plus de 52 ans de gouvernance sans soins adéquats, ni d’hôpital digne de nom,  ou certains togolais parfois sont obligés...

Togo: plusieurs patients retrouvent le sourire grâce à Aimes…

25-01-2019 Santé

L’Association  internationale des médecins  pour la promotion de l’éducation  et la santé en Afrique (AIMES Afrique) continue ses actions de bienfaisance à travers le Togo. Dans le cadre du 14ème...