pub

  1. Société
  2. Sport
  3. Culture
  4. Economie
  5. Finance
next
prev

Face à l’augmentation des cas confirmés de Coronavirus au Togo, le gouvernement a réquisitionné ce 21 mars, le CHR Lomé-Commune pour la prise en charge des maladies infectieuses. Cette décision du gouvernement ne sera pas sans conséquence.

  Le gouvernement togolais depuis l’accroissement des cas confirmés du covid-19  multiplie les mesures de prévention afin d’éviter la propagation de la pandémie. « En raison de l’évolution de l’épidémie au COVID-19 dans notre pays, le Chef de l’Etat a décidé que le CHR Lomé-Commune soit dédié uniquement du  gouvernement.

 Les patients dudit centre hospitalier ont été transférés dans les autres hôpitaux publics de Lomé. Et les consultations et admissions au CHR Lomé-Commune sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.

« Les patients sont priés de se diriger dorénavant vers le CHU Sylvanus Olympio, le CHU Campus, l’Hôpital de Bè ou les autres établissements de soins publics ou privés de Lomé », précise le gouvernement.

Cette nouvelle mesure du gouvernement n’est pas sans conséquence étant donné que certains revendeurs du secteur informel qui mènent leurs activités économiques aux alentours de cet hôpital sont sommés de déguerpir.

Ce dimanche 22 mars, les alentours du CHR Lomé-commune étaient désertes et les commerçantes introuvables. « L’heure est grave. Nous leur avons demandé de se protéger et protéger leur client en restant pour l’instant loin de l’hôpital », a confié à notre rédaction  un agent de sécurité des lieux.

Une situation que semble comprendre les revendeuses puisqu’elles étaient toutes absentes des lieux ce dimanche 22 Mars.

« C’est dure pour nous mais on dit souvent, la santé avant tout. Nous travaillons pour pouvoir survivre et subvenir à nos besoins et pour que cela s’accomplissent nous devons d’abord être en bonne santé », a laissé entendre une revendeuse jointe au téléphone.

Cette nouvelle pandémie du coronavirus a des conséquences sur l’économie togolaise. Tous les grands projets internationaux sont mis entre parenthèses. Hommes d’affaires, représentants de multinationales, investisseurs sont contraints de reporter sine die  leur déplacement. Les activités liées au secteur informel prennent aussi des coups à cause des mesures de prévention.

Signalons que nous publions cet article, 20 cas confirmés de Corona Virus sont confirmés au Togo.                                                                                                                     

 Eyram  Akakpo

A lire aussi

La presse togolaise en deuil: le COVID-19 a emporté le jou…

28-03-2020 Santé

La presse togolaise est en deuil.  En effet, le patron de l'hebdomadaire « Chronique de la semaine », Dominique Aliziou a quitté le monde des vivants ce vendredi 27 mars 2020 autour...

Le gouvernement togolais met en garde contre les spéculation…

24-03-2020 Santé

Dans un communiqué rendu public le samedi 21 mars, le ministre  en charge du commerce, Kodjo Adedze, s’est prononcé sur l’augmentation des prix de certains produits sur le marché due...

Les activités économiques aux alentours du CHR Lomé-Commune …

24-03-2020 Santé

Face à l’augmentation des cas confirmés de Coronavirus au Togo, le gouvernement a réquisitionné ce 21 mars, le CHR Lomé-Commune pour la prise en charge des maladies infectieuses. Cette décision...

Le gouvernement égyptien ferme ses écoles et décaisse 100 mi…

17-03-2020 Santé

Le Président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi a tenu samedi 14 Mars, une réunion avec le Premier ministre Dr Moustafa Madbouli. Au cours de cette  réunion, le Raïs a donné ses...