pub

Diplomatie

Politique

Les députés togolais convoqués pour des plénières

Vers l’adoption du projet de révision constitutionnelle cette semaine? Les députés togolais seront en séance plénière le 15 et 16 novembre prochain à...

15-11-2018 Politique

Lire la suite
  1. Société
  2. Sport
  3. Culture
  4. Economie
  5. Finance
next
prev

La situation sanitaire de la mère et de l'enfant demeure un défi majeur pour les pays de l'Afrique de l'Ouest  dans l'objectif commun d'atteinte des Objectifs de développement durable (ODD). Une consultation technique régionale se tient dans ce sens à Lomé  du 20 au 22 septembre 2016. La rencontre porte sur le partage de taches dans l'offre de services de planification familiale comme moyen de contribuer à l'accès universel à la santé reproductive  et l'harmonisation de la nomenclature et l'ancrage des directions en charge de la sante de la reproduction et la planification familiale.

La sante maternelle est source de plus de productivité au sein d'un pays si elle est entretenue bien sûr. Cependant, la sante de ce binôme mère-enfant est confronté  à d'énormes difficultés qui ralentissent les luttes engagées contre le taux élevé de mortalité et de morbidité et de suivre la tendance exigée par les Objectifs de Développement Durable. Il s'agit de façon précise, d'accélérer la mise  en œuvre des interventions relatives à la planification familiale avec un accent particulier sur l'amélioration l’accès aux services à  travers la délégation des pays et le partage des tâches. Les trois jours permettront d'identifier les leçons apprises, les facteurs succès, les contraintes et les défis de sa mise en œuvre, de se familiariser avec les directives de l'OMS en la matière. Ce sera aussi l'occasion de développer les plans d'actions pour le passage a l'échelle des efforts entrepris dans les pays respectifs en ce qui  concerne la mise en œuvre de la planification familiale.

Pour le Secrétaire General du Ministère de la Sante, cette rencontre est un grand pas dans l'amélioration du système de sante des populations en général et du binôme mère-nouveau-né particulièrement.

La consultation est organisée conjointement par l'OMS, l'Unité de coordination du partenariat de Ouagadougou, l'OOAS, l'UNFPA, l'USAID et la Population Council. La Représentante Résidente de l'OMS Lucile IMBOUA a affirmé le soutien de son organisation à  ce projet régional au lancement des travaux. C'était en présence des délégations de tous les membres de la CEDEAO qui ont fait le déplacement sur Lomé.

 

Helmut PINTO

 

 

A lire aussi

La Chine au chevet de l'Afrique pour combattre le paludisme

21-09-2018 Santé

Le paludisme est une épidémie très répandue en Afrique. Près de 80% des diagnostiqués vivent en Afrique. Le paludisme constitue l’une des sources du taux de mortalité élevé sur le...

KOMBATE Soguibabe porte dorénavant le titre de Docteur

15-09-2018 Education

Après quatre ans de durs labeurs, Soguibabe Kombate est fait Docteur en Art, Culture et Développement. C’est à l’issue de sa soutenance de thèse qui a eu lieu ce samedi...

Lutte contre le VIH-SIDA: des communes pilotes font leur bil…

11-09-2018 Santé

« Mal du siècle » comme beaucoup le surnomme, le VIH-SIDA est aujourd’hui une maladie qui cause énormément du tort à la jeunesse. Pour cette raison, les acteurs impliqués dans la lutte...

«Nous avons plus de pasteurs en Afrique que de penseurs. Som…

09-09-2018 Education

  "Il y a parfois des cloches qu'on ne peut empêcher de sonner Comme celle qui vous conduit à l’église Et d'autres qu'on refuse d'écouter comme celle qui raisonne entre âme et conscience" Aujourd'hui...