pub

Politique

Les députés togolais donnent l’option pour la privatisation de la NSCT

Les députés ont voté à l’unanimité ce 29 juin 2020, la cession de 51 des 60% des parts que détenait l’Etat togolais dans le capital de la No...

29-06-2020 Politique

Lire la suite
  1. Société
  2. Sport
  3. Culture
  4. Economie
  5. Finance
next
prev

Une enquête démographique et de santé réalisée en 2013 au Togo révèle que 88 enfants sur 1.000 n’atteindront pas leur 5ème anniversaire et 70% des enfants de 6 à 36 mois et plus de 48% des femmes en âge de procréer souffrent d’anémie. Soutenu par l’UNICEF et l’OMS, le gouvernement togolais vient de lancer une série de campagnes sanitaires dans le cadre de la phase d’extension des 2èmes Journées de Santé de l’Enfant au Togo qui se dérouleront du 23 au 26 février 2017 sur toute l’étendue du territoire national.

Ainsi, le Ministre en charge de la Santé au Togo Moustapha MIJIYAWA a invité la population togolaise à disposer les enfants afin qu’ils soient « supplémentés, déparasités et immunisés » au cours de ces quatre jours de soins destinés à protéger les enfants et les femmes enceintes ».

Ce programme élargi sur la totalité du pays est financé à hauteur de 249 millions de F CFA par le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) à travers l’aide financière du gouvernement canadien. 1.516.621 enfants de 0 à 59 mois sont attendus dans les centres de santé, sites rapprochés et par le biais des campagnes porte-à-porte. Quatre interventions majeures seront offertes gratuitement, a précisé le Représentant de l’UNICEF au Togo, Dr. Isselmou BOUKHARI (en photo). Il s’agit ici de l’administration de la Vitamine A aux enfants de 6 à 59 mois, le déparasitage à l’Albendazole des enfants de 12 à 59 mois, la vaccination et le rattrapage jusqu’à 2ans et la vaccination des femmes enceintes contre le tétanos.

En effet ce programme est plus élargi touchant toute l’étendue du territoire national contrairement à celui de l’année dernière qui n’avait pris en compte que les régions de la Kara et des Savanes. L’idée est de réduire la morbidité et la mortalité des enfants au Togo dont les taux restent encore élevés au Togo surtout dans les régions de la Kara et des Savanes.

Helmut PINTO

A lire aussi

Le gouvernement togolais officialise les dates des examens

04-07-2020 Education

Trois semaines après la reprise des classes, les élèves et enseignants sont finalement situés sur les dates de déroulement des différents  examens devant sanctionner l’année scolaire 2019-2020. L’annonce a été faite...

La COVID-19 et sa terminologie

26-06-2020 Santé

Le 11 février 2020, l'OMS nomme officiellement la maladie dans plusieurs langues, dont la langue française où le terme retenu est : « maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) ». La désignation COVID-19, donnée de façon...

La dangerosité de Covid-19 comparée à celle d'autres viru…

22-06-2020 Santé

Le taux de reproduction de base est le nombre moyen d'individus qu'une personne infectieuse peut infecter, tant qu'elle est contagieuse. Le temps de génération est le délai qui sépare l'apparition des signes cliniques...

Togo: 555 cas confirmés au COVID-19

20-06-2020 Santé

Le nombre de cas confirmés au covid est de 555 personnes, à en croire les chiffres publiés ce vendredi 19 juin 2020 par le ministère de la santé. Le Togo...