pub

Diplomatie

Deux Togolais s’imprègnent des mécanismes de financement des projets en Egypte

L’Ambassade  d’Egypte à Lomé a offert à  Mme BODJOLLE-KAPSA Esso-N’wa et M. ABETE Kibalou,  tous  agents du ministère togolais de l’Economie et des Fi...

25-06-2019 Diplomatie

Lire la suite
  1. Société
  2. Sport
  3. Culture
  4. Economie
  5. Finance
next
prev

Après la réception du récépissé de reconnaissance officielle par le gouvernement togolais le 27 janvier dernier, la Plateforme du Secteur Privée de la Santé au Togo (PSPS Togo) a tenu sa toute première Assemblée Générale Ordinaire à Lomé. C’était le samedi 08 avril 2017 en présence de ses membres et des organisations internationales engagées en faveur des soins de qualité au profit des populations. Une séance plutôt cruciale puisqu’elle a permis aux différents acteurs du secteur privé de la santé de dresser un bilan et surtout de réfléchir tous ensemble au tour du thème, « Fiscalité applicable aux structures privées de santé au Togo ».

« Tous les acteurs, qu’ils soient du secteur privé ou du public, attendaient une telle structure, comme maillon essentiel dans le dispositif technique et légal devant encadrer les réflexions en cours dans le pays, pour offrir des soins de qualité à nos populations », a déclaré le Prof. Ahouéfa VOVOR, Représentant du Ministre de la Santé au Togo. La toute première Assemblée générale ordinaire de la PSPS Togo est une occasion de dresser d’une part le bilan des 15 mois de parcours de l’association puisqu’elle a été créée lors de l’Assemblée Constitutive du 19 décembre 2015. Ensuite les discussions ont porté sur des sujets d’actualité liés au secteur de la santé en général et celui du secteur privé en particulier. Les participants ont planché sur le thème du jour, celui de la « Fiscalité applicable aux structures privées de santé au Togo ». Un thème sur lequel le Conseiller fiscal, Amecy MIDIHOUUAN a dressé un exposé.

En effet, à l’élection du bureau de l’Association, l’objectif était d’asseoir les bases de la plateforme pour permettre au secteur de concrétiser la vision commune de tous ceux qui concourent à la santé au Togo et qui sont dans le privé notamment les médecins, les pharmaciens, les sages femmes, les infirmiers, les tradi-praticiens ou encore les assureurs. Selon le Président de la Plateforme, Dr Moise Kwasivi FIADJOE, le premier défi relevé a été de regrouper ces acteurs cités ci-haut au sein d’un cadre pour identifier les difficultés liées à chaque sous secteur de la santé. Ensuite les démarches ayant conduit progressivement à la réception du récépissé auprès du Ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales. Ce qui a conduit plus tard à la signature d’un accord de partenariat avec le Ministère de la Santé au Togo rendant une crédibilité incontestable à la PSPS Togo. « Aujourd’hui nous avons un dialogue public-privé avec le gouvernement togolais » a-t-il affirmé.

La PSPS Togo mise donc sur le partenariat public-privé qui le lie au gouvernement togolais et aux organisations internationales du domaine sanitaire, pour réaliser ses projets. « Nous avons d’innombrables projets dont le plus important est celui de la gestion des déchets biomédicaux de notre pays ». Ces projets se retrouvent tous au sein du plan stratégique 2017-2021 de la PSPS Togo qui prévoit également d’autres projets relatifs à la contribution à la normalisation du cadre réglementaire du secteur privé de la santé au Togo. Plus encore, la PSPS Togo est en discussion avec le département ministériel de la santé au Togo dans l’objectif de développer des stratégies communes susceptibles de contrôler la prolifération des structures de santé « sauvages » au Togo.

La toute première Assemblée Générale Ordinaire de la PSPS Togo a été aussi l’opportunité de décerner des certificats de fin de formation en gestion des associations « loi de 1901 » organisée par l’association à l’endroit des différents membres de son bureau. L’idée est de donner un coup de pouce à ces derniers pour qu’ils soient à la hauteur de leur responsabilité à la tête de la PSPS Togo. La Représentante Résidente de l’OMS au Togo, Lucile IMBOUA, a honoré de sa présence la cérémonie d’ouverture de l’AG ainsi que son homologue de l’UNFPA au Togo.

Helmut PINTO

A lire aussi

Des chirurgiens de l'Afrique francophone vont renforcer les …

10-04-2019 Santé

La fondation AO  Alliance  organise une formation du personnel du bloc opératoire du Togo du 10 au 12 avril prochains. En vue de mieux assurer une formation de qualité et de...

L’Egypte veut accélérer la mise en vigueur du projet de pro…

22-03-2019 Santé

Le Président Abdel Fattah Al-Sissi a tenu  ce 22 Mars une réunion avec le Premier ministre, Dr Moustafa Madbouli, la ministre de la Santé, Dr Hala Zayed, le ministre des...

Un hôpital de référence au Togo dans les mois à venir

15-02-2019 Santé

Vers la fin du calvaire pour les patients togolais? Après plus de 52 ans de gouvernance sans soins adéquats, ni d’hôpital digne de nom,  ou certains togolais parfois sont obligés...

Togo: plusieurs patients retrouvent le sourire grâce à Aimes…

25-01-2019 Santé

L’Association  internationale des médecins  pour la promotion de l’éducation  et la santé en Afrique (AIMES Afrique) continue ses actions de bienfaisance à travers le Togo. Dans le cadre du 14ème...