Le Togo avec le soutien de l’UNICEF  a  effectué   du 10 juillet au 24 octobre 2017 dans les cinq régions du pays,  la sixième enquête par grappes à indicateurs multiples, MICS 2017. Les résultats de cette étude  ont été publiés le 18 juillet 2019.

Pour les autorités togolaises, cette sixième édition de l’enquête MICS, est essentielle et vient répondre aux besoins en données statistiques récentes, pour le pilotage du développement socio-économique du Togo.

« C’est pour nous un grand sentiment de satisfaction, de voir notre pays disposer de données fiables et actualisées sur les groupes vulnérables que sont notamment les femmes et les enfants, pour les besoins d’élaboration de politiques de développement qui contribueront, de manière significative, à l’amélioration de leurs conditions de vie » Monsieur Essoham EDJEOU, Directeur de Cabinet au Ministère de la Planification du Développement et de la Coopération.

Relié par l’INSEED en collaboration avec le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, l’échantillon MICS 2017 a couvert 8,404 ménages dont les femmes et hommes de 15 à 49 ans, les enfants de 0 à 5 ans et ceux de 5 à 17 ans.

Notons que la présentation des résultats de la MICS6 a été couplée avec celle de l’analyse selon la méthodologie du chevauchement des privations multiples (MODA). Cette dernière vise déterminer la pauvreté multidimensionnelle chez les enfants de 0-4ans, 5-9 ans, 10-17 ans et 0-17 ans.

« J’ai l’assurance que les résultats de MICS6 et de l’analyse MODA, permettront à tous les acteurs de développement que nous sommes d’avoir une meilleure vue d’ensemble sur les principaux indicateurs sociaux. Le PND, cadre de référence du Gouvernement en matière de politiques et des programmes publics, trouve là une situation de référence unique », Dr Isselmou BOUKHARY, Représentant Résident de l’UNICEF TOGO.