« Entrées : 150 millions pour  Moov,  800 millions pour l'Etat,  107 millions de dons  des membres du gouvernement ;  100 millions pour  le Président de la République  etc .

DEPENSES:

Hébergement et restauration : 850 millions,   transports 452 millions ;  Dîner de gala : 29 millions. Manifestation  populaire : 5 millions ;   88 millions de dépenses diverses, des billets  d’avions  non utilisés »

RÉCAPITULATIF :

Recettes : 2 257 416 370

Dépenses : 2 886 385 107

Pertes :   628 968 737

Voilà  un bref  condensé du rapport  des comptes présentés hier jeudi par  un  cabinet dirigé par l’ancienne Bitho Nathalie qui  a  déclaré  qu’elle  a  eu  "beaucoup de difficultés pour vérifier les pièces », ce qui ne lui  a pas facilité la tâche.   " Nous ne pouvons pas nous prononcer sur l'exactitude de la gestion de la CAN  2013 car il y a beaucoup d'insuffisances"  a-t-elle martelé.

Voilà  une comédie  sous les tropiques. Au Togo, il arrive qu’on emprisonne les voleurs de 1000F!Et on applaudit ceux qui ont volé des millions à ciel ouvert et en plein midi! Dépenses supposées faites mais sans pièces justificatives! Impossible pour le cabinet d'audit d'avoir accès à tous les documents et d'ailleurs de vérifier les pièces. La revendeuse d'Adèmè au marché de Kpakpalakpènou sait qu'on fonctionne avec l'argent qu'on a en poche.  Le contraire nous fait comprendre qu'on se fout pas mal du peuple  dans ce pays. On nous parle de pertes:

628 968 737 FCFA ! Ils n'ont pas fait une planification précise des dépenses avec les recettes(2257416370) disponibles? Pourquoi dépenser 100F quand tu sais que tu n'as que 70 F dans la poche? Parce que le pauvre  citoyen payera en silence...comme d'habitude! Et dans tout ça on nous parle de dépenses diverses: 88 millions! Diverses! Et au moment où au quartier on est à la quête d'une pièce de 25 f pour faire un tour chez la dame de la bouillie, eux, ils ont pu s'offrir un dîner gala de 29 millions! Et le comble, on nous parle de Billets d'avion achetés non utilisés.  Le comble! Voyons par-là, comment les gens se la coulent douce! Voyons par cet acte, la négligence  ou la complaisance avec laquelle on joue avec  le sang  des pauvres citoyens. Qui peut payer avec son argent un objet qu'il n'utilisera pas? Seulement eux, car justement ce n'est pas leur argent! Et le peuple cotisera encore!!!Bis repetita!  Et pourtant le gouvernement crie à qui veut l’entendre qu'il  travaille pour le bien-être  du peuple. De  quel peuple parle-t-il ?

Si l’on était dans un Etat de droit, le peuple devrait ester en justice le gouvernement  surtout  devant un tribunal administratif pour avoir escroqué  le  peuple qui  s’est sacrifié  pour  cette Coupe d’Afrique des Nations 2013.  

 

David Ricardo