Après l’Asck sacrée champion dans la zone nord la semaine dernière, Espoir de Tsévié dans la zone sud retrouve également la première division après son succès sur l’Entente II de Lomé 3-1.

C’est toute la ville de Tsévié qui s’était mobilisée ce dimanche 21 mai pour porter leur équipe à la victoire. Une victoire sur l’équipe de l’Entente II était impérative alors que ce dernier n’avait besoin que d’un match nul pour accéder à la division d’élite la saison prochaine. 37 points pour l’Entente 2 et 35 pour Espoir de Tsévié.

Très tôt dès les premières minutes de la rencontre, les joueurs de Kodjoviakopé-Nyékonakpoè vont refroidir les ardeurs des verts de Tsévié en marquant dès la 2ème minute. Suite à un corner, Locoh Folly reprend la balle qui trainait dans la surface de réparation et donne l’avantage à l’Entente II. A 1-0 les joueurs de Lomé croyaient avoir fait le plus difficile mais c’était sans compter sur le remuant Amékpo Pascal qui sur un corner à la 20ème minute bat le portier Welbeck Komlan de l’Entente II. La pause intervient sur le score d’un but partout. Un score qui avantage les joueurs de Lomé. Dès le retour de la pause, Entente II avait la possibilité d’aggraver le score le score mais la frappe Locoh Folly bute sur le montant droit d’Espoir. Après cette tentative, les joueurs de Tsévié vont reprendre le contrôle du jeu en marquant deux autres buts respectivement par Tchadenou Faride sur coup franc, et Amékpo Pascal sur une frappe de plus de 20 mètres. C’est sur ce score de 3-1 que l’arbitre Ntalé Kokoua a sifflé la fin de la rencontre qui envoie Espoir de Tsévié en première division après avoir passé plus de 20 ans  en D2.

Les supporters de l’Entente II ayant effectué le déplacement au stade Docteur Kaolo de Tsévié ont été violentés dans les abords du stade par les fans d’Espoir. Il est important que la fédération ouvre des enquêtes pour punir ces fauteurs de troubles qui ne cherchent qu’à nuire au football togolais.

Eyram Akakpo