Un sommet conjoint  des Chefs d’Etats de la CEDEAO et de la CEEAC aura lieu  en juillet prochain à Lomé. Ce sommet sera consacré  à  la paix, à la sécurité et à la lutte contre  l'extrémisme violent dans les deux sous-régions. C’est ce qui ressort de la réunion de concertation tenue  ce vendredi 20 Avril 2018 à  Lomé  relative aux  préparatifs dudit  sommet.  

L’annonce officielle a été faite vendredi par le Chef de la diplomatie togolaise, le Professeur Robert Dussey en présence de son homologue gabonais,  Noël Nelson Messone.

Pour le chef de la diplomatie gabonaise,  'la paix et la sécurité sont les préalables du développement économique et social du monde en développement.  Une première rencontre a déjà eu lieu au Cameroun et ce sommet, permettra de prendre de nouveaux engagements, a-t-il déclaré. 

Les détails pratiques de la rencontre devraient être communiqués dans les jours à venir. Le sommet pourrait rassembler une vingtaine de chefs d’Etat dans la capitale togolaise.

La Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale comprend 11 pays parmi lesquels l’Angola, le Gabon, la RDC, le Rwanda, le Burundi ou encore le Cameroun.

La CEDEAO en compte une quinzaine dont  le Nigeria qui constitue la locomotive de cette sous-région, le Ghana, la Côte d’Ivoire et naturellement le Togo.

Signalons que la réunion de concertation tenue ce vendredi à Lomé a connu la participation des deux représentants du Secrétaire Général de l’ONU pour les deux  sous-régions.