La journée de l’Europe a été célébrée pour la 68e fois  consécutive ce  mercredi 9 mai 2018. Cette journée a été marquée à Lomé par une réception donnée par Cristina Martins Barreira, la cheffe de la Délégation de l’Union Européenne au Togo. Dans son allocution, la diplomate européenne a estimé que les amis du Togo ne veulent pas voir le pays sombrer dans la spirale de l’incertitude. Elle a convié  les  acteurs de la crise politique à la poursuite du dialogue:" Nous encourageons tous les acteurs à poursuivre dans la voie d'un dialogue sincère, constructif et qui privilégie l'intérêt du pays, afin de parvenir à une solution durable", a -t-elle déclaré.

L’Union Européenne qui est l’un des partenaires privilégié du Togo ne cesse de travailler avec les autres partenaires et aux côtés de tous les Togolais pour apporter son appui au développement socioéconomique et à la stabilité du pays, pour une croissance économique inclusive et équilibrée. L’objectif de cet engagement, selon Cristina Martins Barreira, est de parvenir à une nation togolaise forte, prospère et apaisée.

« Mon engagement personnel est de travailler tous les jours pour aider à traduire ces objectifs en réalité. Les succès de l’Union Européenne au Togo sont aussi les succès de la République togolaise et du peuple togolais tout entier », a-t-elle laissé entendre.

En ce qui concerne la coopération globale avec l’Afrique, Mme Martins Barreira annonce la tenue prochaine à Lomé d’une session du Conseil des ministres du Groupe ACP suivi d’une session du Conseil conjoint ACP-UE. Les participants auront la tâche de poser les bases d’un nouvel accord de partenariat entre l’Europe et les pays ACP pour la période après 2020.

Evoquant la situation politique que traverse le Togo depuis août 2017, la représentante de l’Union Européenne estime que son organisation suit de près son évolution et accompagne les efforts des facilitateurs et de l’ensemble des pays de la région.

« Nous encourageons tous les acteurs à poursuivre dans la voie d’un dialogue sincère, constructif et qui privilégie l’intérêt du pays, afin de parvenir à une solution durable », a déclaré Mme Martins Barreira avant de souligner que « les amis du Togo ne veulent pas voir le pays sombrer dans la spirale de l’incertitude ».

En réponse à la Diplomate européenne, le ministre Kossi Assimaidou en charge de la planification du développement au Togo intervenant au nom du gouvernement a salué une coopération fructueuse avec l’Union Européenne. Il  salué l’assistance constante de l’organisation qui a permis au Togo de réaliser des avancées notables depuis 2007. Kossi Assimaidou a également félicité l’Union Européenne pour son appui apporté à l’élaboration du Plan quinquennal national de développement (PND 2018-2022).

« Le gouvernement réaffirme sa volonté de continuer à œuvrer à la consolidation de la paix, de la stabilité politique, de la cohésion sociale et du vivre ensemble, gages de tout développement harmonieux », a ajouté le ministre Assimaidou.

La journée de l’Europe 2018  étant placée sous le thème : « Patrimoine culturel », certaines  œuvres réalisées par des artistes togolais dans le cadre du projet « art pour la réconciliation nationale » financé par l’Union Européenne ont été exposées  lors de cette soirée.

Plusieurs personnalités dont les diplomates européens, américains, africains ainsi que des acteurs politiques togolais ont pris part à cette soirée.

David Ricardo. 

                    Les membres de la Délégation de l'Union Européenne au Togo

L'Ambassadeur de l'UE et celui du Brésil, ANTONIO CARLOS  DE SALLES  MENEZES  se serrant les mains 

Mme l'Ambassadeur et son homologue égyptien Karim  SHERIF

           Poignet  de mains  entre Madame l'Ambassadeur de l'UE et Me AGBOYIBO, Président du CAR