Au terme d'une journée marathon, les Chefs d'Etat de la CEDEAO sont parvenus à une feuille de route pour la sortie de crise au Togo.  Ils encouragent la poursuite du dialogue en vue des réformes consensuelles. Ainsi ils demandent  l'amélioration du cadre électoral pour les élections législatives le 20 Décembre 2018; la recomposition de la Cour Constitutionnelle et la limitation des mandats de ses membres; la limitation du mandat présidentiel à deux et un scrutin à deux tours; l'opérationnalisation des réformes par voie parlementaire ou référendaire et le vote de la diaspora dans leur pays de résidence.