Chao Weidong est le nom du  nouvel Ambassadeur de Chine au Togo. Celui-ci  a présenté vendredi ses lettres de créances au président togolais Faure Gnassingbé.

Agé de 51 ans, le diplomate est un spécialiste des affaires européennes et d'Afrique du Nord. Il a été en poste à Paris et à Tunis.

Soulignons que  la  solidité de la relation entre Beijing et Lomé n’est plus à démontrer. Tant dans le domaine politique que celui de l’aide publique ou de l’économie, la Chine est ultra-présente.

Financement de la nouvelle aérogare de Lomé, rénovation du grand stade de Kégué, déploiement de la fibre optique, construction du nouveau siège de l’Assemblée nationale, tels sont les chantiers menés récemment dans le pays.

Les entreprises des travaux publics  chinoises assurent le développement du réseau routier, d’autres modernisent les hôpitaux.

L’Exim Bank of China prête régulièrement de l’argent à des taux très compétitifs.

Chao Weidong poursuivra la dynamique initiée par son prédécesseur Liu Yuxi qui a passé 4 ans au Togo.