Une messe commandée par l’Ambassadeur du Gabon au Togo a eu lieu ce samedi 17 novembre 2018 à la Chapelle de la paroisse Saint Kizito de Doumassesse à Lomé. L’intention de cette messe demeure le bon rétablissement du Président gabonais Ali Bongo hospitalisé dans un hôpital d’Arabie Saoudite il y a quelques semaines.

Dans son homélie le Révérend Père Olivier Adzakpa  a mis l’accent sur une partie de la lettre de Saint-Paul apôtre adressé aux Corinthiens  qui dit que si un membre d’une famille est à l’honneur, c’est toute la famille qui est à l’honneur ; de même si un membre souffre, toute la famille doit souffrir avec lui.

Se basant sur l’Evangile de ce jour, Luc  chapitre 18, versets 1 à 8, qui parle d’une pauvre veuve victime de l’injustice d’un juge, il rappelle que la justice de Dieu continue même après la mort. Si tel est le cas que devons-nous  faire ? S’interroge le prêtre célébrant qui demande à tous de changer soi-même au lieu d’attendre que l’autre change, afin de pouvoir bénéficier de la justice de Dieu.

Toujours dans son homélie, le prêtre rappelle qu’il y a eu insistance sur l’Amour dans le texte liturgique de  la première lecture Jean chapitre 2 versets 5 à 8. Pour lui il n’y a pas lieu d’insister sur ce commandement dont nous bénéficieront si nous en faisons  bénéficier aux autres. Cependant, constate le Célébrant, beaucoup de gens tournent le dos à leurs prochains qui sont dans les difficultés.  Il dénonce cette hypocrisie humaine selon laquelle on prétend aimer, mais intérieurement on est faux. « Ne vivons pas injustement », a affirmé l’homme de Dieu pour chanter le refrain est : « Heureux qui craint le Seigneur ou qui s’attache au Seigneur ».

Aussi a-t-il souhaité dans son homélie, que la prière pour un prompt rétablissement du Président Ali Bongo se poursuive dans les cœurs des uns et des autres. C’est pourquoi d’ailleurs une quête spéciale a été faite au cours de cette messe pour en commander d’autres. « Offrons au Seigneur toute notre vie », souhaite t-il aux uns et aux autres, pour conclure.

Notons tout de même la présence de l’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République du Gabon au Togo, Son Excellence Sylver Aboubakar MINKO -MI N’SEME, du personnel diplomatique et local, des ressortissants gabonais au Togo et d’autres personnalités unies dans la même intention que le peuple gabonais qui souhaite une prompte guérison à  son président.

 Le  diplomate  était  accueilli par le personnel à  son arrivée  sur la paroisse St Kizito où la messe  a été  dite.

Il sied de rappeler que déjà la semaine passée une prière musulmane a été dite dans cette intention. Selon les indiscrétions d’autres cultes auront lieu dans les autres églises, toujours dans cette intention.

Rappelons aussi que c’est la chorale « Espérance » venue de la paroisse Cristo Rizorto de Hédzranawoé où le prêtre célébrant Olivier Adzakpa officie, qui a animé cette messe d’action de grâce.

Avec la collaboration de Anges Adjanor et Kanyi Kossi