La présidente du parlement togolais, Chantal Yawa Tségan a accordé ce vendredi 08 Février une audience à l’Ambassadeur de la république allemande au Togo, Son Excellence Christoph  SANDER (en photo).

A sa sortie d’audience, il a déclaré que  le défi majeur de la nouvelle Assemblée nationale est de procéder rapidement à l’adoption des réformes constitutionnelles et institutionnelles.

Selon ce diplomate, ces réformes concernent la limitation du mandat présidentiel et l’introduction du mode de scrutin uninominal majoritaire à deux tours.

La précédente Assemblée n’avait pas été en mesure d’obtenir la majorité requise, faute d’avoir le soutien de l’opposition.

Mais avec la nouvelle configuration issue des législatives du 20 décembre 2018, ces réformes peuvent se faire sans gêne, puisque l’opposition n’y a pas véritablement pris part.

L’actuel parlement  est quasi monocolore.