Le ministre des Affaires étrangères Sameh Choucri (en photo) a affirmé mardi le soutien de l’Egypte à la paix et la stabilité au Soudan du  Sud.

  • Choucri a fait ces déclarations lors d’une rencontre avec une délégation du comité pré-transitionnel transitoire au Soudan du Sud, en visite en Egypte pour examiner les derniers développements intérieurs et les relations bilatérales dans les divers domaines.
  • Choucri s’est informé de la vision des membres du comité envers la situation au Soudan du Sud et les procédures pour l’application de l’accord de paix, a déclaré le porte-parole du ministère des affaires étrangères Ahmed Hafez.

L’Egypte tient à soutenir l’application de l’accord de paix de façon à instaurer la paix et la stabilité dans le pays, a dit M. Choucri, notant que le Caire oeuvrait soit dans un cadre bilatéral soit via sa présidence de l’Union africaine pour réaliser ce but.

Il s’est déclaré satisfait de l’adhésion de l’Egypte à la Commission conjointe de surveillance et d’Évaluation (JMEC) en tant qu’observateur, notant la possibilité de transférer les expériences égyptiennes vers le Soudan du Sud dans le cadre de la formulation des nouvelles constitutions et lois.

L’Egypte soutenait et soutiendra toujours le peuple sud-soudanais à tous les niveaux afin d’instaurer la paix au plus vite possible et de reprendre les activités des projets égyptiens entrepris dans le Soudan du Sud, a-t-il conclu.