Le Ministre togolais des Affaires Etrangères, de l’intégration africaine et des Togolais de l’extérieur,  le Professeur  Robert DUSSEY prend part à N’Djamena depuis ce mercredi 03 Avril  à une réunion du groupe central de négociations ACP.

Cette  rencontre s’inscrit  dans le cadre du renouvellement de l’accord ACP-UE. Les négociations  doivent aboutir au plus tard en 2020 pour un accord post-Cotonou.

Le négociateur en Chef  pour le compte des pays ACP est le ministre togolais des Affaires étrangères, Robert Dussey. Et c’est ce qui justifie sa présence à cette réunion de haut  niveau.

La réunion qui se tient à N’djamena fait suite à celles  déjà tenues  à  New York et  Bruxelles  et  vise à faire le point des négociations avec l’Union européenne.

«  Nous avons toujours été animés par le même sentiment, celui d’offrir à nos pays et à nos populations un accord de partenariat qui prenne en compte leurs préoccupations profondes en termes de développement économique harmonieux et de transformation structurelle », a déclaré Robert Dussey à l’entame  des travaux.

Le chef de la diplomatie togolaise a reconnu que le travail était ardu, mais que des progrès avaient été réalisés dans la rédaction du texte de l’accord sur un certain nombre de points.

L’accord post-Cotonou sera un cadre unique comportant trois protocoles régionaux afin de coller au mieux aux préoccupations des pays de chaque zone géographique. 

‘Pour ma part, je continuerai à faire en sorte que les protocoles régionaux ne vident pas l’Accord principal de sa substance car celui-ci reste un Accord unique et juridiquement contraignant, comme l’a fortement exprimé notre mandat de négociation’, a précisé M. Dussey.

Ce jeudi, les consultations  seront ouvertes  aux pays  de l’UE avec  la présence de Neven Mimica, le Commissaire européen au Développement  et  négociateur en chef pour la partie européenne.