Exactement une semaine  après la présentation de sa lettre de créances  au Chef de l’Etat togolais, le tout  nouvel  Ambassadeur  américain,  Eric William Stromayer (en photo) passe à l’action. C’est ainsi qu’il a  rencontré ce jeudi  18 Avril 2019,  la présidente de l’Assemblée nationale togolaise, Chantal Yawa Tsègan.

L’entretien  entre les deux  personnalités a  porté sur la question des réformes politiques auxquelles  le gouvernement  togolais  a souscrit dans  les 22  engagements signés avec l’Union Européenne  depuis Avril 2004  et qui a été  reprise  lors  de l’Accord Politique global d’août 2006.

« Je crois que tout le monde est conscient ici sur la nécessité de faire les réformes en conformité avec ce qui a été recommandé par la CEDEAO et les pays voisins. Nous soutenons ces réformes et je suis très satisfait de mes discussions avec la présidente du Parlement », a martelé  le diplomate  américain à sa  sortie d’audience.

D’ailleurs, les députés  actuels,  issus des élections législatives du 20 Décembre dernier,  ont toujours  déclaré à qui veut les entendre  que les réformes  constitutionnelles  et institutionnelles  font  partie de leurs priorités.

La population togolaise et la communauté internationale est donc suspendue à leur  action.

Signalons que  la présidente de l’Assemblée  nationale, Mme Tsègan a reçu ce même jeudi  l'ambassadeur égyptien,  Docteur  Ismail Hossam Hussein et la  Représentante Résidente de l’OMS  au Togo.  Les questions de coopération ont  été au menu des discussions avec ces dernières personnalités.