Le personnel  de  l’Ambassade du Gabon  au Togo, tout  comme les travailleurs du monde entier, a célébré la fête du travail. Mais cette sixième édition  sous la mission de l’Ambassadeur MINKO MI N’SEME  arrivé au Togo en décembre 2012,  a  connu un cachet spécial. En effet, les travailleurs de l’Ambassade  verront leur salaire augmenté dans quelques jours. L’information a été  donnée ce 1er mai 2019  par le Chargé d’Affaires a.i., Monsieur Patrick REDIAOT  NJO,  au nom de l’Ambassadeur lors du discours réponse aux doléances du personnel.

La joie a été totale à l’Ambassade du Gabon au Togo ce 1er mai lorsque la phrase suivante a été prononcée par le Chargé d’Affaires : « Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur me charge de vous dire qu’il procèdera à l’augmentation des salaires dès son arrivée».

 « En ce jour solennel où le monde entier célèbre une valeur fondamentale dans la vie d’un être humain, j’ai cité le travail, il me plaît, au nom de Son  Excellence Monsieur l’Ambassadeur, de vous souhaiter une agréable fête du travail à tous le travailleurs, en particulier, le personnel diplomatique  et local de l’Ambassade du Gabon au Togo.

Ces souhaits s’adressent également aux travailleurs du Togo, Bénin et Ghana qui relèvent de notre juridiction diplomatique. Que Dieu  nous accorde beaucoup de santé et d’intelligence  pour le développement de notre cher et riche continent africain», a martelé Monsieur REDIAOT lors de son allocution de circonstance.

 Aussi, le diplomate est-il revenu sur l’historique de cette fête du 1er Mai. «Le 1er mai, Fête du travail, tire ses origines dans l'histoire du monde ouvrier, le point de départ  étant  le samedi 1er mai 1886. Ce jour-là, à Chicago aux Etats-Unis, un mouvement revendicatif pour la journée de 8 heures est lancé par les syndicats américains.  Ce mouvement, comme une traînée de poudre, s’est étendu progressivement au reste du monde. Et depuis 1947,  ce jour est férié et dédié aux revendications sociales où  des cahiers de doléances sont déposés  sur la table  des employeurs», a-t-il expliqué.

Par la suite, il a exhorté le personnel à un comportement exemplaire: « Aussi, voudrions-nous rappeler à chacun de vous, le respect scrupuleux des textes en vigueur dans notre pays d’accueil, afin que les relations bilatérales entre le Gabon et le Togo ne souffrent d’aucune brouille.  Nous convions chacun de vous à se comporter comme « Ambassadeurs du Gabon » au Togo par le truchement de son  comportement», a-t-il déclaré.

Le délégué du personnel, Monsieur Lawson Fabrice (photo ci-dessus),  a témoigné, au nom de ses pairs, leur gratitude aux diplomates pour qu’ils ne cessent de consentir pour leur offrir de meilleures conditions de travail.

Il a tout de même insisté sur l’augmentation des salaires, la régularisation des allocations familiales et des primes d’ancienneté.

Il sied de rappeler que l’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Gabon au Togo, Docteur Sylver Aboubakar MINKO-MI-N’SEME est en séjour dans son pays. Et c’est depuis Libreville qu’il a envoyé « la bonne nouvelle »  au personnel qu’il dirige au Togo.  

Soulignons que la fête s’est déroulée dans une ambiance bon enfant.

David RICARDO

          Remise symbolique des doléances au Chargé d'Affaires

                                                               (Vue des "fatards")

                                               (vue partielle du partielle du personnel)

(Le Chargé d'Affaires, Monsieur Patrick REDIAOT lors du thoast)

                                (Vue partielle des diplomates  lors de la fête)