Les réformes constitutionnelles et institutionnelles  opérées le 08 Mai 2019  par les députés togolais  ne laissent pas indifférents les diplomates européens. Après le  chargé d’affaires à la délégation européenne, c’est le tour Marc Vizy, l’ambassadeur de France au Togo,  qui  estime que la récente adoption des réformes constitutionnelles et institutionnelles « est un pas de plus vers le renforcement de la démocratie».

Aussi exhorte -t-il  l’opposition à participer aux élections locales et présidentielles.

« Participer aux élections et aller voter, c’est ça la démocratie et il est difficile de faire autrement », déclare-t-il dans cet entretien accordé à notre confrère Republicoftogo.com

Après plusieurs tentatives infructueuses, les réformes ont été adoptées. En êtes-vous satisfait ?

Marc Vizy: Elles vont dans le bon sens. Ces réformes étaient préconisées par la feuille de route de la CEDEAO.

Elles s’inscrivent également dans le sens de l’approfondissement de la démocratie et de l'Etat de droit avec la constitutionnalisation de l’abolition de la peine de mort.

 Mais une partie de l’opposition ne semble pas adhérer à ces réformes

Marc Vizy : Comme je viens de l’indiquer, les réformes vont dans le bon sens et l'idée maintenant c’est que tout le monde participe aux élections locales et ensuite aux élections présidentielles. Avec un scrutin à deux tours, c'est aussi une chance pour l’opposition de gagner. 

C'est par la participation aux processus électoraux que le Togo continuera son chemin démocratique. Participer aux élections et aller voter, c’est ça la démocratie et il est difficile de faire autrement.