Deux nouveaux ambassadeurs ont présenté ce mercredi 18 septembre 2019, leurs lettres de créances au Chef de l’État togolais Faure Gnassingbé. Il s’agit respectivement de Matthias VELTIN (en photo) de la République Fédérale d’Allemagne au Togo et de Kofi Mensah DEMITA, de la République du Ghana.

Le  premier diplomate reçu par Faure Gnassingbé  est Matthias VELTIN. Il  s’est engagé à travailler au renforcement de la coopération avec Lomé. Les relations sont déjà très étroites et axées, notamment, sur les politiques de développement et la décentralisation.

« Je suis très honoré d’être l’Ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne au Togo. Le plus important pour moi, c’est le renforcement de nos relations de coopération notamment au niveau du gouvernement, des institutions de la République, mais aussi, le contact entre les citoyens de nos deux pays. Ma mission c’est de contribuer davantage au raffermissement de nos relations. Il y a bien sûr, des secteurs qui seront des éléments clés de ma mission au Togo. Je veux mentionner notre coopération sur le renforcement du processus de décentralisation pour les communes du Togo. J’ai discuté avec le Président de la République aussi de la situation sécuritaire, mais également de l’économie. Nous avons parlé de la nécessité de développer nos relations économique et d’investissements », a martelé  le diplomate allemand au sortir  de l’audience.

De son côté, le ghanéen Kofi Mensah DEMITA a promis d’œuvrer pour maintenir les excellentes relations qui existent entre le Togo et le Ghana. 

Il entend surtout travailler avec le gouvernement togolais enfin de relever les défis sécuritaires qui se posent aux deux pays. 

« Le  Ghana et le Togo sont des pays frères. Nous allons travailler pour le développement de nos deux nations sur tous les plans surtout pour la paix », a-t-il laissé entendre.