Pour la première fois en tant qu’Ambassadeur, Matthias VELTIN (photo), a célébré avec faste ce 03 Octobre 2019,  la réunification de l’Allemagne au Togo, pays qu’il avait quitté il y a 24 ans. A sa gauche, son épouse  Regina et à sa droite, le Ministre Dussey des affaires étrangères, c’est devant une auguste assemblée composée de diplomates, des  anciens premiers ministres, hommes d’affaires, hommes politiques  et responsables d’organisations de la société civile que Matthias VELTIN  a prononcé son premier discours inaugural  dans une émotion de joie.

« Au début de la mission », a déclaré le Diplomate, « je me réjouis de découvrir et de redécouvrir le Togo et ses citoyens afin de mieux les encourager et soutenir l’échange et la coopération bilatérale »

Aussi a-t-il salué les liens de coopération entre  son pays et le Togo dans les domaines de l’éducation,  la décentralisation, la culture, l’emploi des jeunes et la formation professionnelle.

Idem pour le partenariat privilégié avec le Togo dans le cadre de l’initiative allemande du G20 «Compact with Africa » qui vise la croissance des investissements en Afrique.

« L’Allemagne  accompagnera le Togo  mais sa contribution reste et doit rester un soutien. Le développement du Togo dépendra  de ses filles et fils » a mentionné  le Diplomate allemand.   

En réponse à son discours, le ministre togolais des Affaires Etrangères, le Professeur Robert DUSSEY, a félicité le diplomate allemand pour ses lettres de créances présentées à Faure Gnassingbé il y a deux semaines.

Revenant  que l’événement du jour, le ministre a salué cette réunification de l’Allemagne. « Il arrive que les pays bégaient dans leur existence mais ils retrouvent leur dignité, leur liberté et leur unité. ».  Et justement en parlant de l’unité, le ministre Dussey-  professeur de philosophie politique de son état- a revisité le palmarès des philosophes grecs qui ont fait l’éloge de l’unité. De Thalès en passant par Platon, le ministre a reconnu  que « l’unité est un attribut, mieux une base sans laquelle tout se perd ».

Au nom du gouvernement et du peuple togolais, il a témoigné sa gratitude à l’Allemagne pour son accompagnement multiforme qui ne fait pas défaut au Togo surtout en matière de décentralisation.

       Vue partielle des membres du corps diplomatique invités à la célébration ( on reconnaît l'Ambassadeur américain Stromayer en cravate café à droite)