Véritable ballet diplomatique ce mercredi 04 décembre 2019  au palais de la présidence. Le Président togolais Faure Gnassingbé a reçu les lettres de créance de six nouveaux ambassadeurs. Il s’agit des ambassadeurs du Gabon, du Maroc, de l’Ouganda, des Emirats Arabes Unis, de Turquie et d’Israël. Ces diplomates ont promis  travailler pour le renforcement de la coopération entre leurs pays et le Togo.

C’est un nouveau souffle pour les relations diplomatiques entre le Togo et les 6 pays en question. Sayid Abeloko (Ambassadeur du Gabon, en photo, remettant sa lettre de créance), Rachid Rguibi (Maroc), Nelson Ocheger (Ouganda), Khalifa Yousif Mohamed Qadheebu Alzaabi (Emirats Arabes Unis), Onur Özçeri (Turquie) et Leo Vinovexky (Israël) ont chacun promis œuvre pour la dynamisation des relations entre leurs pays et le Togo.

Ces diplomates ont salué le leadership du Président togolais dans sa politique nationale de développement, d’intégration africaine. Les diplomates n’ont pas manqué de réitérer au chef de l’Etat togolais l’engagement de leur pays à accompagner le Togo dans sa nouvelle politique de développement tel que décliné dans le PND (2018-2020).

Le premier Ambassadeur qui a  donné le ton  au ballet diplomatique est le Gabonais Sayid Abeloko. A sa sortie d’audience,  il s’est confié à la presse: « Entre le Togo et le Gabon, c’est un partenariat de fraternité, surtout que les deux chefs d’Etat sont très proches et les deux représentations diplomatiques ont des collaborations intensément riches. Nous développons aussi l’aspect économique entre les deux nations », a martelé le diplomate gabonais qui annonce la révision des accords entre les deux  Etats en termes économiques, mais aussi de relations internationales.

A sa suite, Rachid Rguibi a indiqué qu’il compte travailler pour que les relations entre le Togo et le Maroc soient au plus haut niveau, afin de concrétiser tous les projets de coopération sur les plans économique, social et culturel.

Pour sa part, le diplomate ougandais assure que son pays et le Togo ont de bonnes relations et partagent ensemble un destin commun. De ce fait, Nelson Ocheger note que sa présence à Lomé est « une opportunité pour passer en revue et renforcer ces relations ».

Quant à l’ambassadeur émirati, il annonce la signature d’un accord bilatéral entre les Emirats Arabes Unis et le Togo, portant sur l’investissement, principalement.

De l’autre, on apprend que la Turquie est prête à s’associer à la réalisation du Plan national de développement (PND, 2018-2022) du Togo. C’est ce qu’a assuré Onur Özçeri

Israël a également des visées sur le PND. C’est dans ce sens que Leo Vinovexky se félicite de la bonne marche de la coopération bilatérale dans les domaines de la coopération, l’agriculture, la santé, l’éducation, des arts et la culture, les sports. Le diplomate promet œuvrer pour approfondir les valeurs de paix, de même que le dialogue entre Israël le Togo et les autres pays africains.

Rappelons le Diplomate gabonais Sayid ABELOKO en ce qui concerne, vient remplacer Dr Sylver Aboubakar MINKO-MI-N’SEME qui a passé près de sept ans au Togo. Sur les six ambassadeurs, il est le seul à avoir sa résidence à Lomé. Les autres ont la leur dans les pays voisins notamment le Ghana, le Bénin, le Nigeria et la Côte d'Ivoire.