La  situation d’insécurité que vit la République libyenne après l’assassinat de son guide en 2011  ne laisse pas indifférente son voisin de l’Ouest. C’est justement dans le but de trouver des solutions à la crise dans ce pays déchiré par des conflits que le président égyptien, le Président Abdel Fattah Al Sissi (photo) a initié  une rencontre avec les chefs de tribus libyennes. Au cours de cette rencontre,   Al-Sissi a affirmé que l'Égypte ne restera point les bras croisés face à toute action représentant une menace directe et puissante pour la sécurité nationale non seulement égyptienne ou libyenne mais aussi arabe.

                   "Le président Al-Sissi et les chefs de tribus"

Cette déclaration fait indirectement allusion aux puissances étrangères qui s’impliquent dans le conflit dans ce pays.