«Les États-Unis prendront à cœur leur rôle de leader mondial et encourageront leurs partenaires internationaux à s’attaquer aux défis pressants dans le monde ».   Tels étaient  tenus le 03 mars 2021 par Antony Blinken, Secrétaire d’Etat américain  lors de son premier discours  sur  la politique étrangère du gouvernement Biden  laquelle tiendra compte  des valeurs américaines, notamment l’attachement à la démocratie, aux droits de l’Homme et à l’État de droit, ainsi que la foi en la dignité de chaque être humain.

« Sous leur meilleur jour, les États-Unis sont un pays qui a de l’intégrité et du cœur. C’est ce qui nous rend fiers d’être Américains et c’est pourquoi tant de gens dans le monde donnent tout pour devenir Américains. » a déclaré le Chef de la diplomatie américaine.

Notant que la pandémie de COVID-19 et la crise du changement climatique ne connaissent pas de frontières, M. Blinken a souligné que l’Amérique collaborera avec d’autres pays pour résoudre les problèmes. « Aucune nation agissant seule ne peut relever les défis mondiaux qui nous affectent », a-t-il ajouté.

Parmi les défis à relever, il faudra bâtir une économie mondiale post-pandémie plus solide et plus inclusive et barrer la route à la montée de l’autoritarisme dans le monde en s’engageant en faveur d’un gouvernement ouvert. « Je me réjouis du fait que nous menons nos luttes en plein jour, a poursuivi M. Blinken. C’est douloureux. Et parfois, c’est laid. Mais c’est comme ça que nous faisons des progrès.», a-t-il conclu.