En juin 2019, le gouvernement togolais a organisé les élections municipales. Depuis lors l’Allemagne assiste le Togo dans la mise en œuvre  de sa politique de décentralisation. Sa contribution  a été et demeure   essentielle pour la création et le fonctionnement  des 117 communes.

En matière de décentralisation en Europe, l’Allemagne est d’ailleurs  un exemple car ce concept  est également le mot-clé du succès de l’économie de ce pays   depuis la deuxième  guerre. Son modèle d’économie de marché  laisse  peu de place à l’intervention étatique.

Pour  l’ambassadeur d’Allemagne au Togo , Matthias Veltin ( en photo)  son pays peut être un exemple dans le renforcement de l’autonomie des communes et de la prise de décisions par les citoyens.

Berlin a participé au  côté de l’Union européenne au financement de guides pratiques élaborés en faveur des communes.

« En Allemagne, il y a toujours la possibilité pour le citoyen d’apporter sa touche dans la gouvernance locale et cela marche bien. Nous voudrions avoir la même chose ici au Togo où le citoyen doit être pro-actif.   Il ne s’agit pas seulement de faire les élections communales et laisser les élus locaux gouverner’,  a insisté  le diplomate.

La gouvernance locale  requiert  donc  l’engagement conjoint des citoyens  et des élus locaux.