Le Chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé en marge du sommet mondial sur l’éducation tenu à Londres les 28 et 29 juillet 2021, s’est entretenu avec le premier ministre britannique, Boris Johnson. Les discussions entre les deux personnalités ont tourné autour des sujets d’ordre bilatéral et des questions internationales notamment la sécurité sous régionale.

Au plan bilatéral, le Chef de l’Etat et le Chef du gouvernement britannique ont échangé sur les efforts entrepris par le Togo pour attirer le secteur privé et surtout la nécessité de garder la dynamique.

Les échanges ont également porté sur la politique de promotion des énergies renouvelables.  Là, le Premier ministre Boris Johnson a félicité le Togo pour son engagement à promouvoir les énergies renouvelables et les projets déjà entrepris dans le secteur.

Sur la thématique du sommet, ils se sont réjouis de l’intérêt de la communauté internationale à s’engager pour une éducation de qualité surtout en faveur de la petite enfance.

Le Chef de l’Etat et son hôte ont convenu, en outre, du renforcement des financements dans le secteur éducatif en vue de mieux garantir la scolarisation de la jeune fille.

La situation de la sous-région marquée par des menaces sécuritaires et des risques de déstabilisation ont également fait l’objet de discussions entre le Président de la République et le Premier ministre britannique. Boris Johnson a salué la contribution du Togo dans la consolidation de la paix et de la sécurité dans la région ouest africaine et au Sahel.