Le Premier ministre Victoire TOMEGAH-DOGBE  a  conféré le 18 novembre 2021 à la Primature avec la présidente en exercice de la Conférence Interafricaine de la prévoyance sociale (CIPRES), également ministre du Travail et de la fonction publique du Bénin,  Adidjatou MATHYS.

Les échanges ont porté sur les facilités accordées par le Togo pour favoriser l’installation et le bon fonctionnement de la CIPRES.

Aussi, la rencontre a-t-elle permis à la présidente de présenter l’expérience béninoise avec les différents programmes sociaux en cours actuellement au Bénin, notamment dans le domaine de l’éducation, de l’assurance maladie universelle, de l’autonomisation des femmes avec la digitalisation des processus d’octroi de crédits aux femmes sans passer par des intermédiaires.

«En décembre nous devons inaugurer le siège de la CIPRES ici à Lomé. J’ai profité de l’occasion pour en discuter avec le Premier Ministre et solliciter de la part du Gouvernement togolais, les facilités qui pourront nous aider à bien réaliser cette activité tout en respectant les gestes barrières», a indiqué la Présidente en exercice de la CIPRES.

Pour rappel, la CIPRES est créée le 21 septembre 1993 à Abidjan et compte 16 pays, 14 de la zone franc en plus du Tchad et Madagascar. Elle a pour missions entre autres, de fixer les règles communes de gestion, d’instituer un contrôle de la gestion des Organismes de Prévoyance Sociale, de réaliser des études et élaborer des propositions visant à l’harmonisation des dispositions législatives et réglementaires applicables aux organismes et aux régimes de prévoyance sociale.