Le Chef de l’Etat togolais  Faure E. Gnassingbé  a reçu le mardi  19  Septembre 2017,  les lettres de créance des Ambassadeurs de l’Union européenne et de la France. 

Les cérémonies de présentation qui se sont déroulées au nouveau palais de la Présidence ont été l’occasion pour les diplomates nouvellement accrédités de se féliciter de la qualité des relations avec le Togo et d’évoquer les perspectives de raffermissement des liens de coopération.

Pour Mme Maria Cristina Martins-Barrera  qui préside désormais la délégation de l’Union européenne dans notre pays, la relation entre Lomé et son institution est un *« partenariat fort et fiable »*. Tous les axes de coopération, qu’ils soient politiques ou économiques, seront mis au service des priorités du pays au nombre desquelles la promotion des investissements, le développement du secteur privé et surtout l’emploi des jeunes ; en somme un soutien renouvelé au gouvernement togolais dans *« ses efforts de développement destinés à garantir un meilleur futur aux citoyens »*.

Pour sa part, l’ambassadeur français M. Marc Vizy a déclaré que « le Togo est un pays très important pour la France et une grande amitié lie les deux pays »*. Il s’est engagé à poursuivre une coopération dynamique dans les domaines d’intérêt pour notre pays, en particulier le renforcement de la réponse aux besoins de base de la population (éducation, eau, énergie) et la promotion de l’économie bleue. La convergence de vue entre l’ensemble des partenaires en développement dont l’AFD, le FMI et l’Union européenne pour un accompagnement commun du développement du pays a également été relevée.

Ces accréditations interviennent à quelques semaines de la tenue du cinquième sommet UE-Afrique qui se tiendra en Côte d’Ivoire du 29 au 30 novembre sur le thème « investir pour la jeunesse ».