Les ambassades d’Allemagne, des Etats-Unis, de France, de l’Union européenne et la représentation du SNU (Système des Nations Unies) à Lomé ont  rendu public  ce vendredi 22 Septembre un communiqué conjoint relatif à la situation politique que traverse le Togo.

Dans  ce communiqué, elles soulignent que les «différentes forces politiques ont pu manifester cette semaine  et exprimer publiquement leurs convictions ».

Ces chancelleries ont déploré  cependant les violences qui se sont produites dans la ville de Mango. Elles appellent « toutes les parties au calme et à la retenue et encouragent tous les Togolais à s’inscrire dans un dialogue pacifique en vue de l’adoption des réformes constitutionnelles qui permettront de renforcer la démocratie au Togo et de préparer sereinement les élections locales et législatives en 2018 ».