L’entretien qu’a accordé le Ministre gambien des Affaires Etrangères, Ousainou Darboe, à l’Agence Reuters et dans lequel il a appelé à la démission du Président Faure Essozimna GNASSINGBE, a fait réagir son homologue togolais. Prof Robert DUSSEY puisqu’il s’agit de lui se dit indigné de cet entretien de son homologue gambien.
Dans un communiqué daté du 23 Octobre 2017 et dont nous avons eu copie, Robert DUSSEY « proteste avec force contre cette déclaration irresponsable et rejette cette injonction de son homologue de la Gambie ».
 

Il rappelle que le Président de la République, S.E.M Faure Essozimna GNASSINGBE « est régulièrement élu, dans le respect des dispositions de la Constitution togolaise au cours d’élections reconnues transparentes, équitables et acceptables par la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et l’ensemble de la communauté internationale ».


Par ailleurs, il précise que le gouvernement togolais continue de « privilégier le dialogue et la concertation pour résoudre la crise qui risquerait de réduire les nombreuses années d’efforts faits par l’ensemble des pays de la CEDEAO qui font face à des défis sécuritaires sans précédents ».
Il conclut sa déclaration en réitérant la volonté de l’Etat togolais d’œuvrer toujours pour la paix et la stabilité à l’intérieur de ses frontières nationales, et dans la sous-région ouest-africaine.