A cette 10ème rencontre trimestrielle du Club Diplomatique, l’Egypte a eu le mérite d’occuper une place prépondérante dans les discussions. En effet, le 08 décembre 2017 à l’hôtel Sarakawa, c’est à Son Excellence Karim CHERIF, Ambassadeur d’Egypte au Togo que  l’honneur  échoit  de présenter son pays dans tous ses aspects. « La nouvelle Egypte et l’Afrique: une Communauté de destin », tel est intitulé du thème que le Diplomate a présenté à son  auditoire.

Après avoir situé son pays sur le plan géographique, il a affirmé que l’Egypte est au cœur du monde, le point de rencontres et des civilisations. Troisième pays le plus peuplé d’Afrique, l’Egypte « est un don du Nil ». Pour l’orateur, la plus grande pyramide a été construite en mémoire du roi Chéops. Selon lui, le Christianisme était la première religion d’Egypte du 4ème au 6ème siècle. Aujourd’hui, il faut le reconnaitre, la population égyptienne est en grande partie d’obédience musulmane. L’Egypte est devenue une république à l’arrivée du Général Gamal Nasser.

Dans son exposé, M. CHERIF n’a pas passé sous silence les grands enjeux mondiaux. Les questions du terrorisme, de l’immigration, de l’intégrisme religieux. « Ensemble contre le terrorisme », s’écria l’ambassadeur qui déclare que l’Egypte contribue beaucoup dans la lutte contre le terrorisme. En témoigne, l’apport des soldats égyptiens, au total 30. 000 hommes y compris des experts dans le maintien de la paix dans le monde.

Aussi M. CHERIF a t-il  accordé une attention particulière à l’intégration de la jeunesse dans le contexte politique et économique. Dans cet ordre d’idées, le pays a créé une Agence du Partenariat pour le Développement (EAPD).

   Poignet de mains entre l'Ambassadeur et le Directeur pays de l'ONUSIDA,Dr Christian MOUALA sous les regards du Ministre DUSSEY                                                                                                         

L’ambassadeur a touché du doigt, la coopération égypto-togolaise. Le Togo, a t-il rappelé,  bénéficie de l’expertise égyptienne dans le domaine agricole inspirée de la Ferme Agricole Moderne, avec les dons des matériels agricoles. Des accords dans le domaine économique, culturel et de transport aérien témoignent le bon renforcement des relations diplomatiques entre les deux pays. « Nous devons travailler à vivre ensemble afin de promouvoir la coopération entre les deux Etats » ajoute t-il.

Pour conclure, M. CHERIF a rappelé que la diplomatie égyptienne est basée sur trois piliers  à savoir la démocratie, les droits de l’homme et l’égalité. « Le temps est pressant et l’échec n’est pas une option », telle est la phrase dont s’inspire l’Egypte pour son développement.

Bien entendu, des questions de l’heure liées à l’immigration, à la décision des Etats Unis de déplacer leur ambassade à Jérusalem, ville de discorde entre l’Israël et la Palestine, à la vente des Noirs en Libye,  pays frontalier d’Egypte, la place géopolitique d’Egypte dans le concert des Nations ont meublé les débats.

Il faut rappeler que le premier Secrétaire africain de l’ONU fut un Egyptien au nom de BOUTROS Ghali qui a également le premier à  occuper le poste du Secrétaire Général de l’OIF.

Au cours de cette édition du Club Diplomatique de Lomé, il faut noter la présence, à part des diplomates africains et européens accrédités au Togo, du Ministre - Chef d’orchestre des Affaires Etrangères, de la Coopération et de l’Intégration Africaine, Robert Dussey, du Ministre d’Agriculture, le Colonel Agadazi, de Me Jean Degli, du Prof  Blivi, et d’autres personnalités.

En reconnaissance au choix porté  sur sa personne comme conférencier de la 10e édition du Club diplomatique de Lomé, l’Ambassadeur  a offert  un cadeau spécial au Ministre Dussey  et des gadgets  en guise de souvenir à tous les participants.

Rappelons  aussi que Monsieur CHERIF est fils d’un ancien diplomate et petit fils du premier Ambassadeur d’Egypte au Soudan. 

Anges ADJANOR

 

                                                        Photo de famille des participants