Une meilleure planification ne peut se faire qu’avec des têtes bien pleines, des ressources humaines qualifiées. Et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) en est bien conscient.  C’est  d’ailleurs  la raison pour laquelle   il  va former des Togolais aux métiers de la planification.

Il  va débloquer  une enveloppe de près de 300 millions de Fcfa pour ce faire.

L’objectif est de doter le pays d’experts en planification, en suivi-évaluation et en statistiques au sein de chaque ministère.

C’est l’université de Kara qui sera chargée de ce programme donnant lieu à un Master. La première promotion débutera les cours le 22 octobre prochain.

Une centaine de fonctionnaires devraient bénéficier de ce cursus.

‘Ce programme marque un jalon important dans les efforts poursuivis par les autorités togolaises dans le renforcement des capacités de gestion du développement, a déclaré Damien Mama ( en photo), le Représentant  Résident  du PNUD au Togo.

Le gouvernement a lancé en mai dernier une initiative pour  transformer la gouvernance et l’administration publique pour la mise en œuvre de l’agenda 2030 pour le développement durable.

La démarche du PNUD s’inscrit dans cette logique.