Depuis quelques temps déjà, des  voix s’élèvent en Afrique et dans le monde en vue de l’abolition de la monnaie coloniale,  le franc CFA. Dans la nécessité d’avoir une Afrique, libérée du joug colonial français, les  mouvements anti CFA-Togo et Afro Révolution organisent devant l’ambassade de France au Togo, le 23 février prochain, une manifestation contre cette monnaie coloniale.

Les mouvements Afro Révolution et Anti CFA-Togo, manifesteront à Lomé, devant l’ambassade de France le 23 Février prochain.  Cette manifestation qui débutera par un rassemblement à 9h en face du ministère du commerce a pour objectif  d’exiger la souveraineté monétaire des pays africains de la zone franc par la suppression de la monnaie coloniale utilisée il y a plus d’un demi-siècle.

Aussi, ces mouvements panafricains exigent la fin de la Françafrique  et l’ingérence rocambolesque de la France dans les affaires de l’Afrique. Le déblocage aux pays africains de leurs faramineuses réserves financières déposées au trésor public français.

Cette journée de la mobilisation africaine contre la France et le Franc CFA aura lieu sur tout le continent africain et dans certains pays Européens.

Signalons que le franc cfa est surtout décrié au Togo  par l’économiste Kako NUBUKPO (en photo) qui dénonce « la servitude volontaire des dirigeants africains».

Eyram   Akakpo