Afin de permettre aux jeunes Togolais de retourner à la terre, la Coopérative dénommée « Milawoè », a tenu son assemblée générale le 07 juin 2020 à Bolou Agodékè dans la préfecture de Zio.

Au cours de cette Assemblée générale, le Comité d’Administration composée de 13 membres et le comité de surveillance de 3 membres ont été mis en place à la suite d’une élection. Durant 4 heures, les travaux sont déroulés dans un cadre naturel d’un air pur et une atmosphère décontractée en présence du chef de la localité.

L’adoption des textes qui vont régir la coopérative agricole est reportée à la prochaine séance, histoire de permettre aux adhérents d’apporter des amendements aux statuts proposés par le comité provisoire.

Par ailleurs, le président élu M. Kpely Paul, a rappelé l’origine de la coopérative et ses objectifs. En effet, l’idée qui sous tend ce projet, dit-il, est la culture de la plante de tournesol qui rentre dans la fabrication de l’huile de tournesol consommée en Occident parce que ne contenant pas de cholestérol. Ce projet va plus loin, ajoute le promoteur, car il va promouvoir la création d’emplois des jeunes du moment où l’usine de transformation du tournesol sera implantée sur place, c’est-à-dire dans la localité. Une occasion sera donnée aux paysans de Bolou Kpéta et Bolou Agodékè de faire la culture de cette plante afin de vendre la récolte à la coopérative.

Il faut noter qu’avant le déroulé des travaux de l’assemblée générale, une visite des adhérents sur le site conduite par les membres du comité provisoire dirigés par M. Paul Kpely a été effectuée. Rappelons que l’un des promoteurs de la Coopérative M. Agbédanou Marcel est nommé Trésorier général au sein du comité d’Administration.

Ne dit-on pas que la terre ne trompe jamais ? C’est fort de cette conviction que les promoteurs de ce projet croient que le retour à la terre sera bénéfique pour les jeunes en chômage d’autant que le pouvoir en place n’est plus en mesure de demeurer le seul pourvoyeur d’emplois. Sur 100 adhérents, seuls 70 membres se sont inscrits dans la coopérative et ont pu participer à cette Assemblée générale. Selon les promoteurs, il y a possibilité que d’autres membres adhèrent la Coopérative agricole pour que le nombre des adhérents atteigne 100. Eventuellement, une nouvelle liste sera ouverte. Enfin, le Président a précisé qu’il y aura diversification des cultures agricoles.

« Un projet ambitieux et porteur d’espoir si les promoteurs et adhérents ont foi et la détermination », pense M. Assogbavi François, l’un des adhérents depuis la France. Une impression partagée par la plupart des autres adhérents.

Débutés à 10 h, les travaux de la Coopérative agricole ont pris fin aux environs de 14h 15 sur une note de satisfaction générale.

Anges ADJANOR,  envoyé spécial à  Bolou Agodéké