La troisième conférence internationale sur les entreprises sociales et la responsabilité sociale des entreprises au Togo,  s’est tenue le 29 juin dernier par vidéo-conférence, en raison de la pandémie du covid-19. Le thème retenu cette année est « Entreprenariat social et responsabilité sociétale des entreprises, des solutions concrètes entre défis et innovations ».

Présidée par la ministre en charge du développement à la base, Mme Victoire Tomégah-Dogbé (Photo), l’objectif était pour les participants d’identifier les défis à relever et de chercher des solutions concrètes ainsi que les innovations à apporter dans les entreprises, face à l’impact de la pandémie du nouveau coronavirus.

Mme Tomégah-Dogbé, à l’entame de son allocution, a rappelé les priorités du gouvernement togolais en matière de la promotion entrepreneuriale et les actions menées au niveau des  jeunes. « La promotion de l’entreprenariat est une priorité nationale dont la jeunesse de la population demeure un atout. Elle est au cœur du Programme national de développement (PND) pour assurer l’insertion socio-économique  des jeunes qui représentent 70% de la population », a-t-elle déclaré.

Sur  des défis auxquels font face les entreprises sociales en cette période de la covid-19, et les capacités à les surmonter, la ministre pense  qu’«il est indéniable que les organisations d’économie sociale et solidaire auront des rôles majeurs à jouer dans la transition économique future ».

Cette conférence selon  la ministre en charge du développement à la base, est une occasion de relever les manquements et les opportunités qu’offre la crise sanitaire.

«C’est donc l’opportunité d’identifier comment positionner les entreprises sociales, comme un levier incontournable pour la relance  économique post covid-19, tout en offrant un cadre de partage et d’apprentissage, leur permettant de peser de tout leur poids  et leurs talents sur la nouvelle économie résiliente », a-t- elle ajouté.