Dans cette vie mystérieuse

il y a des gens qui s’en vont nous laissant sans voix

Et d'autres  qui reviennent nous consoler, nous congratuler

La vie est trop profonde

Pour qu'un être humain puisse cerner  ses  rouages

Il passe si vite le temps pour qui s'y confond

Un jour on est précipité malgré soi

Vers ce tombeau sombre d'humilité forcée

Nous avons tous une mission sur terre

Mais  les pulsions du désir

et les onctions du plaisir

Nous font parfois  capituler même avant de commencer.

La vérité ne peut s inventer

Personne ne peut se vanter

D'en avoir l'authenticité

La vérité est une ligne de perception

Les gens ne voient que ce qu’ils sont préparés á affronter

Nous avons perdu des êtres chers, des âmes précieuses, de grands hommes qui avaient une vision pour dame Afrique

Ils nous ont quittés  trop tôt

Sans même prendre le temps de nous initier, de transmettre le flambeau ou passer le témoin

Les accords de la musique

Parlaient en ces termes:

" Nous les avons reçus,  nous les avons perdus

Ils sont partis  plaisir dans la vallée

Le retour au bercail n'est pas un départ

C'est une arrivée"

Au lieu de se baigner dans un concert de lamentations, levons nous pour prendre les bonnes décisions en mémoire de nos héros 

De nos jours il existe des jeunes qui montent aux créneaux et qui nous épatent

Parfois nos enfants peuvent être des ancêtres revenus nous visiter pour terminer une mission qu'ils avaient entamée 

 Nos barrages et nos bagages de tempête  ne sont pas des choix que l'on fait

ils sont juste là et nous attendent

Les orages qui détruisent notre espérance et notre rage de vaincre

Ne sont pas juste des coïncidences

Ce sont des incidents écrits et prévus pour nous

Il y en a qui savent chanter

Pour vous faire pleurer

D'autres  savent parler

Pour vous armer d espoir..

Car

À coup d'espoir et de persévérance la magie s'opère

Les portes s'ouvrent

Les fenêtres sont arrachées

Et l'impossible est appelé à exister 

Ils sont venus 

La bible dans une main 

Le canon dans l'autre 

Pour nous imposer leurs lois et leur dieu 

Nos ancêtres ont vécu sur terre 

Pendant au moins  1000 ans 

Avant toute autre civilisation 

Et curieusement 

Dieu ne leur a pas parlé à eux

Ils disent que 

Nous sommes 

Berceau de l'humanité,  des sciences et  connaissances 

Et nous font croire 

Qu’ Adam  est nôtre ancêtre! 

Mon ancêtre est vieux d'au moins 20 siècles qu’ Adam  

Mon ancêtre est noir 

C'est de lui que je tire mes racines et j'en suis fier 

Nos ancêtres sont les premiers hommes 

Les premiers savants

Les premiers à pratiquer la vraie  religion

Avant que d'autres ne viennent tout s'approprier 

Ils se donnent des mérites 

Qu'ils ont inventés  

Pour irriter nos maîtres 

Ils s'attribuent des titres injustement 

Pour semer le doute dans nos cœurs 

Ils savent qu'un coeur en conflit nourri le doute et la confusion

Africains

Africaines 

Le jour est venu 

Que tu saches

Que toutes les œuvres du malin

Ne sont qu’une illustre copie 

Des chefs d'oeuvre

De vérité 

Que détenaient nos ancêtres  

Ces gens-là nous ont trop mélangés 

Aujourd' hui l'Africain doit comprendre

Que c'est sa survie qui est en jeu 

Nous somme assis 

sur des tonnes de richesses 

des mines d'or et de  trésor 

Pourtant 

On réussit  à nous convaincre 

Que nous n'avons rien 

Nous allons jusqu'à échanger notre précieuse peau 

Contre la leur si fragile 

Expliquons mieux à nos enfants d'où ils viennent 

Démontrons-leur les bienfaits de la mélanine 

Parlons-leur de nos ancêtres 

Parlons leurs des sagesses d'Afrique 

Et ils n'oseront jamais 

Au grand jamais 

Franchir les murs de l'enfer 

Pour prétendre aller 

Dans un paradis vendu 

À prix de sang. 

Reviens à toi 

Enfant d'Africa

Nous avons été distraits  et déviés de notre trajectoire 

Nous sommes perdus 

Nous voulons ressembler à une copie 

Alors que nous sommes l'original et la source 

Le malin nous a faits du mal 

Il a réussi à nous convaincre 

De notre infériorité 

Il a réussi à nous miroiter un dieu blanc 

Et un paradis rose

Pour s'accaparer de notre fierté de notre dignité 

Les 'Africains ne s'aiment  plus 

Ils n'aiment  plus leur  pays, la terre de nos ancêtres 

Toute sa tête est tournée vers l'ouest 

Dans les courants marins froids du blanc

Avant 

Ils venaient nous prendre par force 

Pour aller dans leur froid 

Aujourd' hui 

C'est nous qui forçons 

Leurs barrières à coup de sacrifices immondes 

Pour rentrer chez eux

Ils ont sacrément réussi 

Ils ont juste semé la graine 

Dans notre âme si pure 

Et nous  pauvre de nous 

On l'a tellement bien arrosé 

Qu'elle a porté le fruit escompté

Nous devons savoir

Que c'est en Afrique 

Que tout a commencé 

Nous avons tout 

Ce que nous n'avons pas 

C'est l'histoire qu'on nous a volée 

Nous pouvons encore enseigner la vérité 

À nos enfants 

Si nous en avons le courage 

Qui suis-je? 

D'où je viens? 

Qu'est ce que je veux? 

Où je vais? 

En voilà. .....

Des questions 

Qu'on devrait se poser constamment 

Éveiller les consciences 

Ne doit pas être 

Source de violence 

Mais de connaissances 

Pour amener les gens 

À réfléchir simplement 

Et autrement 

On ne peut pas croire à son propre destin sans croire à l'existence d'un destin commun

Nous n'avons pas le droit 

De traverser la vie 

Sans panser les plaies

Infligées  à l'Afrique 

Nous n'avons pas le droit 

De traverser la vie 

Sans poser notre pierre 

Pour la reconstitution

De l'édifice perdu 

Et du pont dévasté 

Sommes- nous fiers  d'être Africains!?!

 

Joël Ange...la plume qui parle 

 # Génération consciente  #