Le président de la Ligue Togolaise des Droits des Etudiants, Satchivi  Folly  et son Secrétaire Amagbégnon ont comparu  devant les juges de la chambre  correctionnelle du Tribunal de Lomé ce lundi 26 juin 2017. Comme on pouvait s’y attendre, le palais de justice a été quadrillé par des forces de sécurité déployés  en grand nombre. Les étudiants venus en groupe pour apporter leur soutien à leurs camarades ont été dispersés à coup de gaz lacrymogène.

Comme prévu, les étudiants Satchivi et Amagbégnon se sont présenté au juge cet après-midi. Arrêté depuis le 14 juin dernier lors de leur assemblée générale, les deux étudiants sont accusés de troubles à l’ordre public.Après jugement, ils sont condamnés à 12 mois de prison le tout assorti avec sursis. Une décision que les avocats des accusés n’ont visiblement pas digérée.

Plusieurs étudiants  venus en groupes   apporter  leur soutien  à leurs camarades ont été dispersés par les forces de sécurité  à coup de  gaz lacrymogène.  Certains ont même été poursuivis  jusqu’au grand marché d’Adawlato et ce fut une panique dans ledit marché.

Le seul satisfécit est que les étudiants pourront regagner leur maison et reprendre les cours.

Eyram Akakpo