L’Office Togolais des Recettes (OTR), en conférence de presse ce 14 janvier 2019  à Lomé  a présenté le nouveau code des douanes  et le nouveau code général des impôts  et livre de procédures fiscales  en vigueur depuis le 1er janvier 2019.

Selon le commissaire  général de l’OTR, Kodjo Adédzé,  ces innovations devront  aider les opérateurs économiques  et contribuer de façon plus rationnelle à la mobilisation des ressources. « Le nouveau code que nous avons permet aujourd’hui de gérer les importations, les flux  commerciaux de façon la plus rapide possible, de sécuriser les transactions et de faire en sorte également que vous puissiez gagner en terme de coût. Il est également autorisé que l’opérateur économique puisse  saisir  un organe  lorsqu’il juge inacceptables certaines prises de position de l’administration fiscale. Donc c’est ce que nous appelons recours administratif pour pouvoir discuter. »

Pour Essowavana Adoyi, commissaire des impôts, le nouveau code fiscal supprime les taxes sur les salaires, sur les véhicules de sociétés et la taxe spéciale sur la fabrication et le commerce de boissons. Par contre,  le taux de prélèvement du tabac passe de 45% à 50% tout comme  celui des boissons alcoolisées. Le taux d’accises sur la bière passe de 15% à 18%.

Eyram AKAKPO