Le Togo a emprunté sur le marché régional de l’UEMOA au troisième trimestre de l’année 2020, une somme de 218 milliards FCFA contre 88 milliards FCFA, à la même période de 2019, soit une différence de 130 milliards FCFA.

Cet accroissement considérable de la dette s’explique par les besoins de financement du pays pour lutter contre les effets pervers de la covid-19.

L’ensemble des Etats de l’UEMOA ont emprunté au cours de la même période, un montant total de 2.244 milliards FCFA, contre 930 milliards FCFA pour la période de 2019.

La Côte d’Ivoire s’affiche comme le pays ayant mobilisé le plus de ressources avec 976 milliards FCFA, soit 43,5% du montant global. Elle  est suivie du Benin et du Sénégal respectivement avec  237 milliards FCFA et  230 milliards FCFA. La Guinée Bissau  vient en dernière place avec seulement 31 milliards.