Les Togolais de la diaspora, plus précisément ceux de la Belgique n’ont pas été très courtois  avec  Gerry Taama ce samedi  23 juin à Bruxelles. L’étape de la tournée européenne du président du Nouvel Engagement Togolais (NET) à Bruxelles  a tourné au vinaigre. Il a été accueilli par des jets d’œufs.

C’est en principe ce samedi  que l’opposant  Gerry Komandega TAAMA  devrait s’entretenir avec les  Togolais vivant en Belgique.  Malheureusement cette rencontre n’a pas eu lieu. L’opposant selon certaines sources serait considéré par ses compatriotes de la diaspora comme un pion du "régime sanguinaire" des Gnassingbé qui massacre les Togolais depuis plus de 51 ans.

Gerry Taama  accuse les militants "d’une  certaine opposition "d’être à la base de sa mésaventure. «  J’ai été agressé  à Bruxelles par les militants se réclamant d’une certaine opposition. Jets d’œufs, de chaises et tentatives d’atteinte à mon intégrité physique» a-t- il écrit sur les réseaux sociaux.

Gerry Taama ne s’en sortira que grâce à d’autres compatriotes selon lui. « D’autres patriotes togolais, ne partageant pas  forcément  notre approche politique se sont interposés. » a-t-il ajouté. 

Selon l’opposant, « cet incident montre la tâche qu’il reste à accomplir, pour atteindre la démocratie, la  liberté d’expression et d’opinion » au Togo.

 

Eyram  Akakpo