Plus rien ne va au sein de la C14. La coalition semble avoir perdu ses repères depuis les élections législatives du 20 décembre 2018. Cette coalition que bon nombre de Togolais considéraient comme homogène n’est qu’un feu de paille.

Les jours passent et se ressemblent  à la C14.  Après le parti  « Togo Autrement » de Fulbert Attisso qui a officiellement mis un terme à sa participation en tant que membre à la coalition des 14 partis de l’opposition, c’est le tour du « Parti des Togolais » de Nathaniel Olympio de lui emboiter le pas.

 En effet, l’audience accordée par le président de la République Faure Gnassingbé à une délégation de la coalition des 14 partis de l’opposition ce 20 mars 2019, serait à la base du retrait du parti de Nathaniel Olympio de la C14.

«  Le Parti des Togolais n’a ménagé aucun effort pour contribuer au maintien de la démarche unitaire. Toutefois, compte tenu de la profondeur des divergences dans la construction des nouvelles orientations de la coalition, le Parti des Togolais ne retrouve plus la cohérence  qui a toujours caractérisé  l’enchainement de ses positions», lit-on dans un communiqué de cette formation politique.

Ainsi donc, la  C14 se résume à 8 partis politiques après le retrait du CAR, PNP, MCD, Santé du peuple, Togo Autrement et Parti des Togolais.

Eyram   Akakpo