Le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) ne ferme totalement pas les portes  pour un retour au sein de la coalition des 14 partis de l’opposition. Un regroupement politique qui avait sérieusement fait trembler  le régime de Faure Gnassingbé en 2017. Pour reprendre ses activités au sein de cette coalition, le parti de Me Yawovi Madji Agboyibo  pose ses conditions et fait des propositions de rénovation de la C14.

Au cours d’une conférence de presse tenue à son siège à Lomé ce 17 avril 2019, le CAR a fait des propositions de rénovation avant son probable  retour à la coalition. Le nouveau mot d’ordre du parti est de rendre l’alternance possible au plus tard en 2020.

Pour le CAR, les principes d’unité nationale, de vérité et de liberté doivent être érigés en valeurs cardinales au sein de la C14. Les parties membres doivent se fixer une orientation politique caractérisée par le couplage de la pression et du dialogue.

Pour les élections à venir, le parti à l’emblème du bélier noir, recommande que des alliances soient  conclues entre les membres de la coalition  et que ces alliances soient ensuite discutées au cours d’une plénière.  S’agissant des présidentielles de 2020,  le CAR veut que chaque parti soit libre de présenter son candidat et s’engage à soutenir le mieux placé de l’opposition au deuxième tour.

Le CAR reconnait que la non participation de la coalition à la dernière législative du 20 décembre était une erreur. 

Eyram  Akakpo