Depuis plusieurs semaines, plusieurs formations politiques de l’opposition notamment l’ANC, le CAR et le MPDD ont demandé au pouvoir d’ouvrir des discussions dans le but d’améliorer le cadre électoral. Leur cri semble être entendu. En  effet le gouvernement togolais a décidé d’échanger avec les différents partis politiques de l’opposition. La rencontre prévue pour ce mardi 19 Novembre  2019 au ministère de l’administration territoriale, s’inscrit dans la perspective de l’élection présidentielle de 2020.

Il sied de rappeler que la semaine dernière, une délégation conjointe de l’ONU et de la CEDEAO a séjourné au Togo et a rencontré les différents acteurs sociopolitiques du pays. La mission conduite par Mohamed Ibn Chambas  s’imprégnait ainsi du climat préélectoral dans le pays. L’opposition togolaise dans son ensemble avait saisi l’occasion pour énumérer ses revendications pour un scrutin démocratique, transparent et apaisé, dont les résultats seront acceptés par tous.

Le ministre  Payadowa Boukpessi (en photo) discutera avec les leaders des partis politiques, qui seront présents, des préparatifs de l’élection présidentielle prévue pour le premier trimestre 2020.