Le parti Union pour la République (UNIR) a désigné sans surprise ce 7 janvier, Faure Gnassingbé comme candidat de leur parti à la prochaine élection présidentielle de février 2020. Ainsi, Faure Gnassingbé tentera de briguer un quatrième mandat de cinq ans à la tête du Togo.

C’est ce qui ressort du point de presse tenu ce jour au siège du parti.  

« Conscients que beaucoup a été fait tout au long du parcours que le Togo a entamé sous sa conduite, et conscients également que les défis restent à relever, pour lesquels notre pays a encore besoin de sa politique de développement inclusif, les militants de notre grand parti ont, unanimement, opté pour la préservation et la consolidation des acquis, et ont instamment requis le bureau exécutif de prendre toutes les dispositions pour procéder sans délai au dépôt de candidature, de son excellence, Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé», a indiqué Aklesso Atcholé, secrétaire exécutif du parti UNIR, lors d’un  point de presse.

Faure Gnassingbé satisfait de la mission qui lui a été assignée, a remercié ses militants et accepté être leur candidat. « J’ai été informé du souhait des militants de me voir porter encore les couleurs de notre parti à l’élection présidentielle. Je les ai remerciés et en toute humilité, j’ai accepté tout simplement », a déclaré Faure Gnassingbé.

Selon le bureau exécutif du parti, le choix de Faure Gnassingbé comme candidat du parti UNIR s’explique par « ses qualités personnelles et aptitudes avérées d’homme d’Etat, dont il a fait montre depuis son avènement à la magistrature suprême et qui lui sont unanimement reconnues sur le plan sous régional et international».

Faure Gnassingbé arrivé au pouvoir depuis 2005 à la suite d’une élection contestée par les Togolais et qui avait occasionné près de mille morts, selon un rapport publié par une mission onusienne. .

Eyram  Akakpo