L'un des conseillers du candidat à l’élection présidentielle du 22 février dernier, Agbéyome Kodjo, a été enlevé à son domicile dans la nuit du 9 mars selon un communiqué du camp du MPDD.

Otto Koashie Apedo, conseiller spécial et responsable de la sécurité d’Agbéyomé Kodjo a été enlevé ce lundi à son domicile. Avant de l'enlever, la baie vitrée de son salon a été fracassée, ses effets personnels mis sens dessus dessous. Selon les proches de la dynamique de Monseigneur Kpodzro, le sieur Otto Koashie Apedo a été enlevé « par  une quinzaine d’éléments armés de trois unités de l’armée, de la gendarmerie et des antigangs dont un cagoulé,  qui ont escaladé le mur et défoncé le portail de sa résidence et qui ont menacé de tirer sur toute personne qui s’approcherait de la maison », indiquent-ils

La dynamique de Monseigneur renseigne que, « la maison a été perquisitionnée sans mandat tandis que M. Otto Koashie Apedo était menotté par terre et violenté devant sa femme et ses enfants».

La coordination internationale de la plate-forme Monseigneur Kpodzro, condamne avec la plus  grande rigueur cette nouvelle forfaiture orchestrée contre M. Otto Koashie Apedo.

Eyram  Akakpo