La Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) invite les populations togolaises à un meeting  le 04 octobre prochain à Baguida à l’Est de Lomé. Une véritable première pour cette organisation depuis sa création. Les soutiens d’Agbeyome Kodjo entendent crier leur ras-le-bol face à ce qu’ils appellent « pratiques peu orthodoxes du pouvoir de Lomé ». Pour les responsables de la DMK, il est temps que le Togo devienne une société démocratique 30 ans après l’avènement du 5 octobre 1990. 

Ce meeting a pour but d’exiger  la recherche d’une solution politique au contentieux électoral né de la présidentielle du 22 février dernier.

« Nous tenons à ce que la vérité des urnes soit rétablit. Le contentieux de la présentielle doit trouver une solution politique plutôt que d’utiliser la justice pour harceler ceux qui estiment que les résultats qui sont publiés ne sont pas exacts », a regretté Fulbert ATTISSO, Coordonnateur  général de la Dynamique.

Par ce meeting, les organisateurs entendent exiger la levée des poursuites judiciaires contre les responsables de DMK, la levée du mandat d’arrêt international contre Agbéyomé Kodjo, la libération des prisonniers politiques et la cessation des poursuites judiciaires enclenchées contre le prophète Esaïe.

La Dynamique dénoncera dans le même temps,  le bouclage des villes de Tchamba, Sokodé  et  Mango.  Pour elle, l’instauration du couvre-feu et le bouclage de ces localités est une manie pour le gouvernement de soumettre  les populations à l’état de siège.

David Ricardo