Aujourd’hui, l’agriculture reste la clé de la croissance économique dans les pays en voie de développement. Elle joue un rôle majeur, très stratégique dans le développement des pays.

En vue de définir les perspectives agricoles et alimentaires, les acteurs nationaux, régionaux et internationaux impliqués dans le suivi et l’évaluation de la situation agricole et la sécurité alimentaire se sont réunis ce 12 septembre 2018 à Lomé pour une concertation technique régionale de la campagne agro-pastorale 2018-2019. Au cours de cette rencontre de mi-parcours, il sera question d’identifier les zones susceptibles de connaitre des baisses de productions agricoles afin d’anticiper les mécanismes de gestion de surplus.

La rencontre de ce jour coïncide avec la 33ème journée du Comité permanent Inter-Etats de Lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS). Pour cette journée, le thème retenu est : « Importance des produits forestiers non ligneux dans le renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et des moyens d’existence des ménages vulnérables au Sahel et en Afrique de l’Ouest ».

Après l’ouverture de la rencontre par le ministre en charge de l’agriculture et de son collègue des Ressources Forestières, des produits agricoles et forestiers issus de la transformation au Togo ont été exposés.

 

Désiré Agbémégno