Le Comité de Développement de Quartier (CDQ) de Hédzranawoé II  a regroupé sa population pour un rendez-vous du donner et du recevoir qui s'étendra sur deux jours. L'ouverture a eu lieu ce 29 novembre 2018 dans l'enceinte de l'église des Saints du Dernier Jour sise à Kégué en présence du Chef  dudit quartier et Président d'honneur du CDQ et des membres des CDQ Nukafu, Attiegou et Hédzranawoé I. Ensemble les participants auront à échanger autour du thème : le CDQ dans la gouvernance locale.

Nous avons des populations  qui sont avec nous, il faudrait que chacun sache ce qui est son devoir et son droit. Voilà ce qui nous a motivé à initier cet atelier. A la fin, nous attendons des populations qu'une fois  rentrées chez eux  elles comprennent la citoyenneté,  c'est à dire le vivre ensemble dans la paix pour que nous puissions développer le quartier. Administrer, c'est prévenir. Nous n'avions pas des cas de conflits dans le quartier actuellement. Mais pour éviter ces genres de choses, nous avons initié cet atelier pour prévenir ces cas qui pourraient survenir",  a laissé entendre le Chef quartier Hédzranawoé II,  Président d'honneur du CDQ,  Sa majesté Togbui Jean Afantchao AWOUDJA Ier .(photo)

Et à Moïse Kodzo Koulekpoto,  Président du CDQ de renchérir: “Nous venons de sortir d'une assemblée générale il y a 3 mois. Au cours de cette assemblée, les populations essentiellement les femmes ont émis le vœux de se voir renforcer dans  un certain nombre de thèmes notamment la gestion des conflits au niveau local, la décentralisation surtout l'engagement des femmes dans la gouvernance locale et l'importance des actes d'état Civil plus précisément l'acte de naissance. Donc nous avons essayé de traduire cette demande en projet et nous voilà ici ce matin." Le Président du CDQ, dans son message à l'assistance, a remercié les membres actifs de son CDQ et  ses collaborateurs. Une manière pour lui de  reconnaître les efforts et l'engagement de tout un chacun dans le développement du quartier. Il a par ailleurs exhorté la population à  s'approcher du CDQ pour tous les  problèmes liés au développement.

Surpris par le sérieux qui prévaut autour de la chose, la qualité des échanges, Gabienu Koffigan Hukporti,  représentant du Président de la Délégation Spéciale du 2ème arrondissement de la ville de Lomé, a  remercié les organisateurs pour l'initiative avant de revenir sur quelques inquiétudes soulevées par les participants et liées aux réserves publiques, au centre de loisirs des jeunes, aux fontaines et toilettes publiques. Il a ensuite conseillé les membres du CDQ sur les voies à emprunter afin que leurs doléances portent effets et a promis d'être le porte voix  du CDQ à la délégation." La mairie du 2ème arrondissement  est vraiment très ravie étant donné que c'est le quartier même qui s'est mobilisé pour organiser cette rencontre vu les participants,  les femmes, les jeunes même les personnes âgées du quartier. Et ce séminaire de 48 heures nous a permis au niveau de la mairie du deuxième de comprendre que cette population nécessite quelques besoins qu'elle  a exprimé   et auxquels j'ai essayé d’apporter quelques réponses: En ce qui concerne les bornes fontaines et autres, je pense que la mairie d'arrondissement va essayer d'envoyer un courrier à la mairie centrale afin que ça puisse être réalisé. Nous avons notre débat d'orientation demain. Au cours de ce débat nous pouvons pourquoi pas insérer cela comme réalisation dans le budget 2019  de la commune de Lomé." , a martelé  monsieur HUKPORTI. 

Désiré Agbémégno