La première édition du trophée « Togo Top Impact » initié par le site d’informations Actu-togo.com pour honorer les meilleurs acteurs de la vie socio-politique togolaise a livré son verdict ce 02 Février à Lomé. Cette soirée festive a été marquée par un ‟comportement satanique, cynique et antirépublicain″ du sieur Aboka Kossi, ‟un soit disant élu du peuple″.

Nombreux sont ces intellectuels togolais qui n’ont encore rien compris de la politique.  Malgré tout le tapage que fait  le régime RPT/UNIR pour prôner la réconciliation nationale et le vivre ensemble,  certains de ses responsables, à l’instar de  Kossi Aboka, naviguent  à contre-courant. En effet, lors de la soirée de récompense de Togo Top Impact, ce monsieur, député du parti  Union pour la république (UNIR), désigné pour remettre  le prix de la 3ème place au Parti National Panafricain (PNP) de Tikpi Atchadam, a opposé un refus catégorique.

Indigné, le Mouvement Martin Luther King (MMLK) du pasteur Edoh Komi trouve que  la soirée a été scandalisée par ce « comportement satanique, cynique et anti républicain » de ce « soit disant élu du peuple ». Le MMLK ne retrouve pas les  valeurs de la réconciliation nationale  ou du vivre ensemble que disent prôner les membres du parti UNIR dans leurs actes.

Pour cette association de défense des droits humains (MMLK), «  le Togo va très mal et la réconciliation a  du plomb dans l’aile comme l’a prouvé  ce député à la cérémonie  de récompense de Togo Top Impact»

Eyram  Akakpo